×
Nouveau visage
Nouveau visage Par Mohamed CHAOUI
Le 23/09/2022

Lors de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York, on a assisté à la révélation d’un nouveau Akhannouch, avec un arabe parfait et un... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Sociétés cotées: Une croissance soutenue des revenus

Par L'Economiste| Le 04/06/2022 - 18:02 | Partager
Sociétés cotées: Une croissance soutenue des revenus

Les revenus agrégés de la cote casablancaise affichent une croissance soutenue de 14,8% au terme du premier trimestre de cette année, passant à 71,4 milliards de dirhams (MMDH), contre 62,2 MMDH au T1-2021, selon Attijari Global Research (AGR).

"Dans un contexte inflationniste tant au niveau international que national, les revenus agrégés des 66 sociétés cotées ayant publié leurs réalisations trimestrielles ressortent à 71,4 MMDH au T1-22. Il s'agit d’une croissance trimestrielle de +14,8%, la plus élevée depuis le déclenchement de la crise Covid-19", indique AGR dans son analyse des résultats trimestriels des sociétés cotées.

Par secteur d’activité, l’évolution des revenus de la cote fait ressortir deux grandes tendances, relève la société de recherche, notant que les secteurs "Energie", "Mines", "Agro-alimentaire" et "BTP" affichent une progression de leurs chiffres d’affaires dopée par un effet prix positif. Les revenus de ces secteurs se sont appréciés de respectivement 49,5%, 114,5%, +31,4% et +38%, précise AGR.

Les secteurs "Automobile" et "Télécoms" ont, quant à eux, accusé des baisses de leurs chiffres d’affaires trimestriels. Ces derniers se sont, ainsi, repliés de 9,4% et 1,6%. Pour le secteur automobile, le recul des revenus est principalement attribué aux fortes pressions sur les niveaux de stocks de véhicules.

Par ailleurs, et sur la base du poids capitalistique des différents secteurs cotés, les analystes relèvent que 12 secteurs cotés, contribuant à hauteur de 77% à la capitalisation globale du marché, affichent une croissance positive de leurs revenus à fin mars 2022.

Il s’agit des secteurs Mines (+1,647 MMDH; +114,5%), Energie (+3,107 MMDH; +49,5%), BTP (+1,158 MMDH; +38%), Agro-alimentaire (+1,397 MMDH; +31,4%), Ports (+147 millions de dirhams MDH; +18,0%), Grande Distribution (+ 394 MDH; +15,2%), Immobilier (+111 MDH; +12,1%), Nouvelles technologies de l'information (+65 MDH; +9,0%), Ciment (+248 MDH; +8,9%), Banques (+ 854 MDH; +5,2%), Financement (+ 55 MDH; +4,6%) et Assurances (+123 MDH; +1,7%).

A l’inverse, les secteurs Automobile et Télécoms qui représentent conjointement près de 18% de la capitalisation boursière de la cote enregistrent une baisse de leurs revenus au T1-2022 soit de -9,4% (-172 MDH) et de -1,6% (-144 MDH) respectivement.