×
Sages et disciplinés
Sages et disciplinés Par Ahlam NAZIH
Le 24/06/2024

Nous avons peut-être la réponse à une grande question ou, en tout cas, une partie de la réponse: Pourquoi peinons-nous à sortir de la case «pays en... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Sociétés cotées : les financières s'illustrent au T1, les industrielles en baisse

Par L'Economiste| Le 11/06/2024 - 12:56 | Partager
Sociétés cotées : les financières s

Les sociétés cotées ont vu leur C.A global augmenter de 4% au T1 à 75,9 milliards de DH. Dans le détail, les financières ont réalisé une progression significative de leur C.A. sur cette période, contrairement au secteur industriel. La croissance à deux chiffres (+21,2%) du Produit Net Bancaire (PNB) des sociétés financières à 22,3 milliards de DH s'explique principalement par une augmentation significative de +7,5x du résultat des opérations de marché en raison de la non récurrence de l'impact de la hausse de la courbe des taux sur la valorisation du portefeuille obligataire observée au 1er trimestre 2023. C’est ce qui ressort de l’analyse de BKGR dans son Earnings Q1 2024.

Cette situation s’explique aussi par la courbe des taux sur la valorisation du portefeuille obligataire observée au 1er trimestre 2023 suite à la hausse du taux d'intérêt de référence, indique l’analyste. Les autres facteurs de cette évolution restent la hausse de 6,1% de la marge nette d’intérêt, vraisemblablement expliquée par la poursuite du processus de transmission de la hausse du taux d'intérêt de référence au rendement des crédits d'intérêt de référence au rendement des prêts ; et une légère augmentation de +1,8% de la marge sur les commissions.

Concernant les assurances et le courtage, le chiffre d’affaires du secteur a bondi de 5,7% à 7,7 milliards de DH, grâce notamment à la forte progression de l'activité Vie (+12,6% à 1,9 milliard de DH).

En revanche, les revenus des industries ont reculé de -3% à 45,9 milliards de DH principalement en raison de (i) la dégradation des revenus consolidés de Taqa Morocco (-27,6% à 2,95 milliards de DH) et d’Afriquia Gaz (-16,5% à 2,04 milliards de DH).

Toutefois, ces contre-performances ont été partiellement compensées par les bonnes réalisations commerciales de TGCC, dont le chiffre d'affaires a bondi de +39% à 1,70 milliard de DH, d’Akdital (+60,8% à 611 millions de DH) et d’Alliances (+24% à 650 millions de DH).

E.M.G.