×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Peine de mort : Amnesty persiste pour l'abolition

    Par L'Economiste| Le 12/04/2018 - 17:37 | Partager
    Peine de mort : Amnesty persiste pour l'abolition

    Amnesty International a encore appelé les pays du Maghreb (Maroc, Algérie et Tunisie) à abolir définitivement la peine de mort. Bien qu’aucune exécution n’a été pratiquée dans ces pays depuis le début des années 1990, les peines capitales y sont toujours prononcées. Au Maroc, 15 condamnations à mort ont ainsi été prononcées en 2017, contre au moins six en 2016, selon les chiffres du gouvernement. Quelque 95 personnes étaient sous le coup d’une sentence capitale à la fin de l’année dernière. "Maintenant que 20 pays d’Afrique subsaharienne ont aboli la peine de mort pour toutes les infractions, il est grand temps que le reste du monde suive leur exemple...", recommande l’ONG.

    Dans le monde, au moins 993 personnes ont été exécutées en 2017, soit une baisse par rapport à 2016. Mais ces chiffres n’incluent pas ceux de la Chine, dont les données restent secrètes.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc