×
Cher ami
Cher ami Par Ahlam NAZIH
Le 14/06/2024

Il y a quelques jours je vous écrivais pour vous témoigner toute la considération que vous vouent les Marocains. Non qu’ils soient tous fans de vos cornes, de votre... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

OMC : le Maroc plaide pour un système commercial multilatéral "juste et ouvert"

Par L'Economiste| Le 22/04/2024 - 16:56 | Partager
OMC : le Maroc plaide pour un système commercial multilatéral "juste et ouvert"

Le Maroc a réitéré, lundi à Genève, son engagement en faveur d'un système commercial multilatéral "juste, ouvert et équitable" pour une intégration inclusive de l’ensemble des membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans l'économie mondiale.

Le DG du Commerce au ministère de l'Industrie et du Commerce, Abdelouahed Rabal, a indiqué, lors du 6e Examen de la politique commerciale (EPC) du Maroc dans le cadre de l'OMC, que le Royaume a toujours fait de l'ouverture de son économie un choix stratégique irréversible. Il a en ce sens mis en exergue les politiques macroéconomiques et sectorielles visant, entre autres, à mettre en place un environnement des affaires en mesure de soutenir la croissance et stimuler les investissements. M. Rahal a ainsi relevé depuis le dernier EPC (2016), l'économie nationale, sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a connu une croissance soutenue malgré quelques fluctuations conjoncturelles.

Le Maroc a, en effet, enregistré un taux croissance moyen de 2,1%. Cette expansion, a-t-il ajouté, s'explique par plusieurs facteurs, notamment la stabilité politique, la diversification de l’économie et l'amélioration de la compétitivité. Malgré le choc subi durant la pandémie de Covid-19 et la première récession depuis la fin des années 1990, le Maroc a montré sa résilience, réalisant une croissance de 8% en 2021. Ce qui dépasse le niveau enregistré dans la région MENA. Cette croissance a maintenu sa tendance positive pour atteindre +2,9% en 2023. Le DG du Commerce a, en outre, mis en avant les réformes initiées par le Royaume et l'amélioration du climat des affaires ainsi que la diversification des partenaires pour renforcer la compétitivité économique.

Il a expliqué que la politique commerciale a permis une bonne performance à l'export puisque les exportations marocaines des biens ont connu un fort dynamisme, en affichant une nette augmentation de 11% entre 2016 et 2022. Les exportations ont presque doublé depuis 2020, atteignant 428 milliards de DH en 2022, tirées par la reprise des métiers mondiaux du Maroc, a-t-il relevé.