×
Gisement
Gisement Par Mohamed Ali Mrabi
Le 12/07/2024

Comment compter plus et mieux sur les Marocains du monde? La question mérite d’être posée vu l’énorme potentiel encore sous-exploité. Au moment où le Maroc lance une... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Ménages marocains : une nette différence dans la structure du panier alimentaire

Par L'Economiste| Le 22/06/2024 - 16:07 | Partager
Ménages marocains : une nette différence dans la structure du panier alimentaire

La structure du panier alimentaire des ménages marocains est nettement différenciée selon le niveau de vie, ressort-il d'une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur "l'évolution du niveau de vie de la population à la lumière des résultats de l'Enquête nationale sur le niveau de vie des ménages de 2022".

"Les 10% des ménages les moins aisés consacrent une part moins importante de leur budget alimentaire aux 'produits laitiers', soit 3,6 %, contre 5,5 % pour les 10% des ménages les plus aisés, aux 'poissons' (2,6% contre 5,5%), aux 'fruits' (6,2% contre 8,2%) et aux 'viandes rouges' (12,6% contre 13,3%)", précise le HCP. En revanche, les moins aisés allouent une part plus importante aux "céréales et produits céréaliers" soit 14,6%, contre 10,6% pour les plus aisés, aux "légumes frais" (14,8% contre 7%), aux "corps gras" (10,2% contre 6,1%), aux "volailles" (9,3% contre 4,8%), aux "légumineuses" (4,3% contre 2,7%) et aux "sucre et produits sucrés" (4,2% contre 3,4 %), ajoute l'enquête du HCP. Ce dernier note également que le poids des "Aliments et boissons pris à l'extérieur" dans le panier alimentaire tend à doubler entre 2014 et 2022, passant de 6,5% à 12,8%. Ce changement caractérise les deux milieux de résidence (de 7,5% à 14,8% en milieu urbain et de 4,7% à 7,9 % en milieu rural).

Par catégorie sociale, les 10% des ménages les plus aisés consacrent 21% de leur budget alimentaire aux "Aliments et boissons pris à l'extérieur" en 2022, contre 5,4% pour les 10% les moins aisés.