×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Les MRE maîtrisent-ils l’arabe ?

    Par L'Economiste| Le 18/06/2017 - 05:55 | Partager
    Les MRE maitrisent-ils l’arabe ?

    A quel degré les Marocains résidant à l’étranger (MRE) maîtrisent-ils l’arabe classique ? Selon une étude d'évaluation du programme d’enseignement de la langue arabe et la culture marocaine aux enfants des MRE, présentée par le Conseil supérieur de l’éducation, de la formation professionnelle et de la recherche scientifique (CSEFPRS), le niveau de maîtrise de la langue arabe classique est faible chez 52% des MRE, ou moyen chez 38%. L’étude a été réalisée en février 2016 dans trois pays (France, Belgique et Allemagne) sur un échantillon de 1.272 personnes sondées âgées de 18 à 45 ans. Les résultats viennent d’être présentés en présence du ministre de l’Education nationale, Mohammed Hassad, et du ministre chargé des MRE, Abdelkrim Benatiq. Il en ressort que 70% des répondants avaient commencé à apprendre l’arabe entre l’âge de 6 et 8 ans et que 62 % des sondés ont passé plus de 4 années à l’apprendre.

    Les principales motivations restent l’importance de cet apprentissage pour l’individu (91%), l’apprentissage du Coran (84%) et la préservation de la culture marocaine (65%). Ainsi, 96% des sondés souhaitent que cet enseignement se poursuivent pour les prochaines générations. Cependant, 80% jugent que les programmes doivent être améliorés.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc