Lancement de la 3ème phase du programme « Min Ajliki »

Par L'Economiste| Le 23/06/2022 - 09:28 | Partager
Lancement de la 3ème phase du programme « Min Ajliki »

La troisième phase du programme belgo-marocain d’autonomisation des femmes au Maroc (Min Ajliki 3.0) pour la période 2022-2026 a été lancée officiellement, mercredi à Rabat, à l’initiative de l’Agence pour la Promotion de l’Éducation et de la Formation à l’Étranger (APEFE).

Fruit d’un partenariat belgo-marocain ayant pour objectif le renforcement de l’autonomisation économique des femmes au Maroc, le programme Min Ajliki 3.0 a été lancé suite à la signature d’une convention par les parties marocaine et belge lors d’une conférence sous le thème « l’inclusion économique des femmes au Maroc : challenges, perspectives et mesures », indique un communiqué conjoint de l’APEFE et le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Avec cette troisième phase, qui couvre la période 2022-2026, « Min Ajliki » s’appuiera sur plusieurs acteurs publics, privés et associatifs, pour un plaidoyer en faveur d’une meilleure autonomisation économique des femmes à travers l’entrepreneuriat et l’employabilité. Le programme visera aussi à développer une offre de proximité inclusive à travers le tissu associatif. 

Cette conférence a été marquée par la présence du ministre de l’Inclusion économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri et la ministre de la Coopération au développement et de la Politique des Grandes villes du Royaume de Belgique, Meryame Kitir.