×
Entente
Entente Par Khalid BELYAZID
Le 29/09/2022

Les complotistes sont dé­çus. Dans le dernier avis du Conseil de la concurrence, on ne trouve pas trace de réunions secrètes des pétroliers pour s’en­tendre sur les prix... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

L’ENSET de Rabat rejoint le réseau des ENSAM

Par L'Economiste| Le 14/05/2020 - 15:41 | Partager
L’ENSET de Rabat rejoint le réseau des ENSAM

A partir de la prochaine rentrée universitaire, l’Ecole normale supérieure de l’enseignement technique (ENSET-Rabat) deviendra l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers (ENSAM-Rabat). En principe cette transformation devrait être actée, ce jeudi 14 mai 2020, par l’examen par le conseil du gouvernement du projet du décret n° 2.20.210 modifiant et complétant le décret 2.90.554 (18 janvier 1991) relatif aux établissements universitaires et les cités universitaires.

Ce qui va permettre de renforcer le réseau des écoles ENSAM au Maroc comprenant déjà deux établissements l’une à Meknès et l’autre à Casablanca. Avec le nouveau statut, la formation d’ingénieurs d’Etat à l’école de Rabat sera prise en charge avec deux années de classes préparatoires intégrées suivies d’un cycle de formation d’ingénieur de 3 ans. A partir de la prochaine rentrée universitaire, la sélection d’accès à la première année aux ENSAM va se faire via la plateforme électronique ‘’TAWJIHI’’.

Pour l’accès au cycle d’ingénieur, un quota sera également réservé, après un concours organisé par l’école, aux diplômés Bac+2 et Bac+3. Au menu également, un cycle de formation au niveau master orienté recherche, dont les lauréats seront principalement destinés à alimenter les structures de recherche accréditées à l’école ou encore à l’échelle nationale voire internationale pour préparer des thèses de doctorat, précise Khalid El BIKRI, directeur de l’ENSET.