×
Entente
Entente Par Khalid BELYAZID
Le 29/09/2022

Les complotistes sont dé­çus. Dans le dernier avis du Conseil de la concurrence, on ne trouve pas trace de réunions secrètes des pétroliers pour s’en­tendre sur les prix... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Kiev juge les pourparlers "très difficiles" avec Moscou

Par L'Economiste| Le 26/03/2022 - 13:07 | Partager
Kiev juge les pourparlers "très difficiles" avec Moscou

 Les négociations avec Moscou sont "très difficiles", a jugé vendredi le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, démentant tout accord avec la Russie plus d'un mois après le début du conflit.

"Le processus de négociation est très difficile", a déclaré le chef de la diplomatie ukrainienne dans un communiqué, niant tout "consensus" avec Moscou à ce stade. Plus tôt dans la journée, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait assuré que la Russie et l'Ukraine étaient d'accord sur quatre points de négociation sur six. "Il n'y a pas de consensus avec la Russie sur les quatre points mentionnés par le président de la Turquie", a souligné M. Kouleba, saluant toutefois "les efforts diplomatiques" de ce pays "visant à mettre fin à la guerre".

Le chef de la diplomatie ukrainienne a répété la "position forte" et les "exigences" de Kiev pour parvenir à un accord avec Moscou: "un cessez-le-feu, des garanties de sécurité et l'intégrité territoriale de l'Ukraine", mais aussi que "la langue ukrainienne soit et demeure la seule langue d'État en Ukraine".  Kouleba et son homologue russe Sergueï Lavrov s'étaient vus à Antalya en Turquie le 10 mars dernier, à l'invitation d'Ankara, pour ce qui est la seule rencontre officielle à ce niveau depuis le début de la crise.

M.B.