×
+ L'ÉDITO
Par Radia LAHLOU
Le 01/12/2021
Papier

Dans certains dossiers régionaux que L’Economiste vient de publier, l’aspect écologique tient une...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

France : Fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid-19

Par L'Economiste| Le 15/10/2021 - 16:02 | Partager
France : Fin de la gratuité des tests de dépistage du Covid-19

A compter de ce vendredi, les tests de dépistage du Covid-19, PCR ou antigéniques, vont devenir payants en France, à l'exception des tests prescrits pour raison médicale.

La mesure, annoncée en juillet dernier par le Président Emmanuel Macron, vise à en finir avec les tests dits de "confort", soit pour obtenir un pass valide pour pouvoir accéder à des lieux publics ou pour voyager. Dorénavant, ils couteront au minimum 44 euros pour un PCR et 22 euros pour un antigénique.

Pour les personnes vaccinées, le dépistage restera gratuit. À compter de ce jour, les tests PCR et antigéniques ne seront plus "automatiquement pris en charge à 100 % par l'Assurance maladie", a rappelé le gouvernement français sur son site. Pour inciter la population à se dépister et ainsi contenir la propagation de l'épidémie, ces tests étaient pris en charge depuis le début de la crise sanitaire en France. Mais depuis l'arrivée du vaccin, il n'est "plus légitime de payer des tests de confort à outrance aux frais des contribuables", avait affirmé, fin septembre, le Premier ministre français, Jean Castex. Cette nouvelle mesure, en plus des économies qu'elle induit pour la sécurité sociale, a également pour but d’encourager la vaccination en vue de parvenir à l’immunité collective, assure-t-on du côté de l’exécutif.

Toutefois, l’entrée en vigueur de cette mesure est appréhendée par les épidémiologistes qui craignent qu’avec des tests payants, moins de personnes se décident à en faire ce qui pourrait brouiller le suivi de la circulation du Covid-19 en France. "Les données épidémiologiques seront plus difficiles à interpréter dès mi-octobre avec la réduction du nombre de tests réalisés en raison de leur déremboursement", avait affirmé, de son côté, le Conseil Scientifique dans un avis daté du 6 octobre. Depuis mars 2020, plus de 150 millions de tests ont été réalisés en France, dont 6 millions par semaine au mois d'août, en lien avec l'extension du pass sanitaire, selon Service Public.

Mais ce chiffre a depuis diminué, ainsi sur la semaine du 4 au 10 octobre, 3,2 millions de tests ont été réalisés en France. La première semaine de juillet, avant la mise en place du pass sanitaire, ce chiffre était descendu à 1,9 million.