×
«Winners»
«Winners» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 16/08/2022

Quel est le lien entre Jan Koum (WhatsApp), Sean Parker (Napster.com), Nicholas Woodman (GoPro) et Mark Zuckerberg (Facebook)? Les quatre sont des cofondateurs de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Fini les jetons de peinture

Par L'Economiste| Le 22/03/2021 - 12:59 | Partager
Fini les jetons de peinture

Le Ministère de l’Industrie compte définitivement arrêter la pratique du jeton de peinture sous toutes ses formes ainsi que tout programme d’intéressement ou fidélité lié à la vente de la peinture. Le département a annoncé, ce lundi, cette décision aux professionnels lors d’une réunion. Les professionnels et fabricants de peinture de bâtiment ont ainsi jusqu’au 30 avril 2021 pour retirer du marché tout type de jeton de façon définitive. Le département de Moulay Hafid Elalamy mettra d’ailleurs en place un dispositif de contrôle au niveau des usines, des circuits de distribution et à l’import pour veiller au respect de l’arrêt de cette pratique. 

A noter que cette pratique incriminée par le code pénal marocain. Dans son article 339, le texte stipule que "la fabrication, l'émission, la distribution, la vente ou l'introduction sur le territoire du Royaume de signes monétaires ayant pour objet de suppléer ou de remplacer les monnaies ayant cours légal est punie de l'emprisonnement d'un à cinq ans et d'une amende de 500 à 20.000 DH". 

"Il est inadmissible que ce genre de pratique continue de sévir sur le marché national au nom de la concurrence. Cette pratique conduisant au renchérissement du prix se fait au détriment du citoyen, en violation des lois en vigueur de la protection du consommateur, de la liberté des prix et de la concurrence", a déclaré Moulay Hafid Elalamy.