×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Flash

Export : Les opérateurs listent les principaux obstacles

Par L'Economiste| Le 27/03/2019 - 16:55 | Partager
Export : Les opérateurs listent les principaux obstacles

Les opérateurs nationaux veulent avoir plus de poids à l’export. Malgré quelques améliorations notées ces dernières années, ils sont toujours confrontés à de nombreux obstacles pour diversifier leurs marchés. Une enquête du Centre marocain de conjoncture (CMC) vient d'ailleurs de dresser les principaux freins des opérateurs marocains pour s’imposer à l’étranger. Ainsi, 27,3% des sondés estiment que les coûts liés au développement des marchés étrangers, et le manque d’information sur les différents marchés d’exportation potentiels (23,9%) constituent les deux principaux obstacles à une plus grande diversification de leurs marchés à l'export. En outre, les tailles des entreprises marocaines (20,5%), la nécessité d’investir beaucoup en R&D sur les produits ou services exportables (14,8%) et les difficultés légales et réglementaires à l’étranger (13,6%) sont également citées.

Globalement, 9 opérateurs sur 10 estiment que le Maroc n’exporte pas suffisamment de produits et de services vers l’étranger. Pire, plus de 8 opérateurs sur 10 pensent que les entreprises sont "trop dépendantes" de l’Union européenne (UE). Ainsi, la majorité des sondés considèrent que les entreprises gagneraient à parier sur les marchés africain (31,1%), asiatique (17,6%) et arabe (16,8%). À ce sujet, l’UE (5,9%) reste la destination qui a moins la cote, car elle reste aussi devancée par les marchés américain (14,3%) et maghrébin (14,3%).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc