×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Du " Street Music'' à Essaouira

    Par L'Economiste| Le 12/01/2019 - 15:30 | Partager
    Du " Street Music'' à Essaouira

    Le Conseil Provincial du Tourisme d'Essaouira (CPTE), a procédé vendredi dans la cité des alizés, au lancement de ''Mogador Street Music'', un concept novateur destiné à organiser les prestations des troupes de musique de rue. Ce programme qui ambitionne l'animation touristique de la ville, s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre par le CPTE de son plan d'action au titre de la nouvelle saison touristique, avec pour objectif de renforcer davantage l'attractivité de cette cité. ''Ce concept émane de la volonté d'organiser les prestations des différentes troupes musicales aussi bien locales qu'étrangères à la ville qui investissent les espaces publics de l'ancienne médina d'Essaouira'', a Redwane Khanne, président du CPTE. Et de poursuivre que cette initiative se déroulera selon un planning bien défini et une répartition géographique prenant en considération les différentes places et rues les plus prisées par les visiteurs de la médina d'Essaouira. ''Mogador Street Music'' ambitionne donc de restructurer et réorganiser l'animation artistique au niveau des places publiques et ruelles de la Médina, a précisé Khanne, faisant observer que cette initiative a été prise après des réunions avec ces groupes musicaux, le temps de les rencontrer et mieux les informer de la législation en vigueur concernant l'exploitation des espaces publics.

    Avec ce concept, non seulement les jeunes musiciens auront l'opportunité d'agir dans un cadre bien structuré, à même de leur permettre de mettre en avant leur talent artistique devant un public issu des quatre coins du monde, mais ''nous aurons également la possibilité de bénéficier d'une animation artistique continue tout au long de l'année et garantir, ainsi, des shows en plein air de qualité'', a relevé le président du CPTE. Pour une bonne mise en application de ce programme, le CPTE a veillé à offrir à certaines troupes musicales des habits et costumes traditionnels aux couleurs illustrant l'ambiance de la ville à savoir : le bleu et le blanc mais aussi, ceux du drapeau national (rouge et vert).

    L'objectif étant de permettre une meilleure présentation et présence sur scène des artistes bénéficiaires. In fine, le CPTE ambitionne à travers cette initiative d'offrir aux Souiris comme aux hôtes de la cité des alizés une nouvelle expérience, et de donner ainsi un nouveau souffle à son atmosphère musicale.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc