×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Discorde chez les intermédiaires d'assurance

    Par L'Economiste| Le 17/02/2018 - 22:56 | Partager
    Discorde chez les intermédiaires d'assurance

    Les intermédiaires d’assurance ne parviennent pas à s’entendre sur la dématérialisation des processus d’échange entre l’Autorité de contrôle des assurances et de prévoyance sociale (Acaps) et le réseau de distribution. Après une réunion qu’elle a tenue mercredi dernier, l’Union marocaine des agents et courtiers d’assurance (UMAC) a appelé à boycotter l’application "Webinter" mise en place par l’Acaps pour dématérialiser les échanges avec les opérateurs. Seulement, la Fédération nationale des agents et courtiers d’assurance au Maroc (FNACAM) vient de se désolidariser de cette initiative. Elle estime que l’application « sert davantage les intermédiaires d’assurance qu’elle ne les pénalise ». « L’heure est aujourd’hui à la digitalisation et on ne peut se permettre d’aller en contre des évolutions que connaît le monde », s’insurge d’ailleurs la FNACAM.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc