×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Crimes violents: La police veut rassurer, mais...

    Par L'Economiste| Le 19/09/2019 - 15:10 | Partager
    Crimes violents: La police veut rassurer, mais...

    Le sentiment d’insécurité semble grandir chez les populations. Lorsqu’un crime violent se produit, les commentaires fusent sur leur supposée recrudescence. Pourtant, ce n’est pas forcément le cas, selon la police qui a dévoilé jeudi ses chiffres sur la criminalité. En effet, "les indicateurs des crimes violents en lien direct avec le sentiment de sécurité ne représentent que 8,9% de l’aspect général de la criminalité", indique le patron de la Police judiciaire Mohamed Dkhissi. Selon ce dernier, les indicateurs de la criminalité ont reculé de 5,2% entre le 1er janvier et le 15 septembre 2019 par rapport à la même période de l’année écoulée.

    Le taux d’élucidation des crimes violents a même légèrement augmenté, passant de 70% à 72,1%. Le recul des crimes violents touche particulièrement les vols aggravés (-5,2%), notamment ceux commis à mains armées (-17 %) et les vols avec violence (- 8 %). Au total, 23.757 individus, dont 465 femmes et 2.097 mineurs, ont été interpellés pour avoir commis des crimes violents depuis janvier.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc