×
Gisement
Gisement Par Mohamed Ali Mrabi
Le 12/07/2024

Comment compter plus et mieux sur les Marocains du monde? La question mérite d’être posée vu l’énorme potentiel encore sous-exploité. Au moment où le Maroc lance une... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Crédit conso, crédit immobilier, Damane Oxygène: Ce qu'a décidé le CVE

Par L'Economiste| Le 08/05/2020 - 18:16 | Partager
Crédits conso, crédit immobilier, Damane Oxygène: Ce qu

Le Comité de veille économique (CVE) a pris de nouvelles mesures pour faire face aux effets du Covid19. Ces dispositions concernent les particuliers et les entreprises et touchent le crédit à la consommation et le crédit immobilier, ainsi que le dispositif Damane Oxygène.

Pour les particuliers dont les revenus ont baissé du fait de l’état d’urgence sanitaire décrété, le CVE a décidé que l’Etat et les banques prendront en charge l’intégralité des intérêts intercalaires, générés par le report des échéances des crédits logement et consommation pour la période s’étalant entre mars à juin 2020. Cette mesure est valable pour les personnes ayant des échéances mensuelles de crédit allant jusqu’à 3.000 DH pour les crédits logement et 1.500 DH pour les crédits consommation, y compris ceux contractés auprès des sociétés de financement.  Au total, 400.000 personnes devraient bénéficier du report des échéances de crédits. 

Pour les entreprises et en vue de préparer les conditions d’une reprise accélérée de leurs activités, le CVE a pris la décision de mettre en place un nouveau dispositif, "massif, souple dans sa mise en œuvre, et couvrant l’ensemble des segments des entreprises composant le tissu national". Dans ce cadre, Damane Oxygène sera revu et assoupli, avec une amélioration des conditions d’accès au financement pour le redémarrage, en faveur des TPE, PME et des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Il sera prorogé jusqu’au 31 décembre 2020 et aucune sûreté ne sera désormais exigée.

A noter que les entreprises réalisant un chiffre d’affaires de plus de 500 millions de DH seront intégrées dans un dispositif approprié pour le financement de la relance. Les mécanismes et les modalités opérationnelles de ce dispositif seront finalisés incessamment par un comité constitué par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, Bank Al Maghrib, la CGEM et le GPBM.