×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Confinement: La France évite plus de 61.000 décès

Par L'Economiste| Le 23/04/2020 - 12:26 | Partager
Confinement: La France évite plus de 61.000 décès

Le confinement a aussi son côté positif, même s’il ne fait pas l’unanimité. Selon des spécialistes de la Santé, quelque 61.700 décès ont été évités en France grâce au confinement instauré par le gouvernement depuis le 17 mars pour freiner l’expansion du Covid-19. L’étude, réalisée par des épidémiologistes de l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP), souligne que 670.000 patients auraient eu besoin d’être hospitalisés et au moins 140.000 cas graves auraient dû être pris en charge, élevant le besoin en lits de réanimation à 100.000, estiment les auteurs de l'étude.

Ainsi, le nombre de décès aurait atteint 73.900 personnes entre le 19 mars et le 19 avril si aucune mesure de distanciation sociale n’avait été prise, contre un peu plus de 12.200 décès observés actuellement. Si la stratégie de l'immunité de groupe avait été suivie au lieu du confinement, 23 % de la population aurait été infectée, provoquant une vague de cas graves impossible à absorber par les établissements de santé, d'après cette étude relayée jeudi par Le Monde.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc