×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Casablanca: Coup d’envoi du poste de régulation de la circulation

Par L'Economiste| Le 08/04/2022 - 12:02 | Partager
Casablanca: Coup d’envoi du poste de régulation de la circulation Ph. A. Jarfi

La DGSN vient de donner le coup d’envoi des activités du Poste Central de Commandement et de Coordination de Casablanca (PCC) à Casablanca. Ce dernier a pour vocation de doter la ville d’une plateforme sophistiquée et à la pointe de la technologie au service de la sécurité et de la mobilité des citoyens. Le PCC de Casablanca comprend des équipements et des fonctionnalités technologiques qui permettront à la fois d’apporter un précieux outil d’aide aux forces de sécurité et d’améliorer les conditions de circulation dans la métropole grâce à la mise en place d’une plateforme intelligente centrale. Le système, propriétaire d’un réseau de transmission de plus de 220 km de fibres optiques, implémente sur le terrain plus de 210 caméras de vidéo protection dans 200 carrefours de contrôleurs intelligents. Il intègre également les caméras du réseau de Tramway de Casablanca et d’autres caméras déjà existantes (aéroport, ports de Casablanca et Mohammedia, grandes surfaces et banques).

Implanté dans l’enceinte de la Préfecture de police de Casablanca, le building, d’une superficie globale de 500 m2, est composé d’une salle d’exploitation principale, d’une salle de gestion de crise, d’une salle des appels de secours, d’un bureau d’administration systèmes, d’un bureau de maintenance, d’un bureau d’archivage et d’un bureau de verbalisation.

A.E.