×
Exclus
Exclus Par Ahlam NAZIH
Le 17/04/2024

La hausse des salaires fait partie des trois gros dossiers du round de dialogue social ouvert le 26 mars dernier, avec la réforme des retraites et la loi sur la grève. Les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Benkirane : "Elles portaient des jeans, pas des robes" !

Par L'Economiste| Le 20/07/2015 - 11:07 | Partager

Abdelilah Benkirane est revenu sur l’affaire des filles d’Inezgane. Le chef du gouvernement a souligné que les deux filles poursuivies pour attentat à la pudeur portaient des jeans et non pas des robes. Quoi qu’il en soit, Benkirane a estimé que les citoyens qui les avaient prises à partie n’avaient pas le droit de le faire. "Si chacun se met à faire respecter l’ordre par ses propres moyens, l’Etat va s’effondrer", avertit Benkirane. Pour lui, le comportement de ces fauteurs de troubles résulte d’une incompréhension du hadith du prophète qui incite les fidèles à changer le mounkar (dépravation). De son point de vue, "c’est l’Etat qui doit le changer de sa main, au moment où les oulémas sont chargés de le faire par leurs prêches, et le citoyen doit se contenter du troisième niveau, à savoir le cœur".