×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

AWB: un titre à "Accumuler"

Par L'Economiste| Le 08/06/2022 - 08:39 | Partager
AWB: un titre à "Accumuler"

BMCE Capital Global Research (BKGR) a recommandé, dans son "stock guide" des principales valeurs marocaines de mai 2022, d'accumuler le titre Attijariwafa Bank, avec un cours cible de 500 dirhams.

Avec un upside de 13,7%, BKGR recommande d'accumuler le titre compte tenu de l’appréciation continue des résultats d'Attijariwafa Bank, de sa solidité financière ainsi que de l’accélération de son expansion africaine.

Les réalisations de la Banque devraient poursuivre leur trend haussier en 2022e avec un résultat net part du groupe (RNPG) en progression de +28% au T1-2022, grâce principalement à l’amélioration attendue du Produit net brut (PNB) consolidé (+3,1%) en raison notamment de la bonne tenue de la marge d’intérêt et de la marge sur commissions et à l’allègement attendu du coût du risque (-20%) devant accompagner l’amélioration de la situation économique. Parmi les forces du titre Attijariwafa Bank, BKGR met en avant le positionnement de leader au Maroc avec une part de marché de 24,8% en termes de dépôts et de 25,2% en termes de crédits et l’accélération de sa croissance en Afrique avec une contribution de la Banque de Détail à l’international de 33,5% au PNB et de 30,1% au RNPG en 2021.

En revanche, le document cite comme faiblesses, la hausse du taux de contentieux en 2021 (8% contre 7,3% en 2020).