×
A l’envers
A l’envers Par Radia LAHLOU
Le 01/02/2023

Il faut croire qu’au Maroc les investissements marchent à l’envers. On peut miser des centaines de millions de dirhams pour rameuter les touristes de la planète entière,... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Autoroutes: Baraka fait le point

Par L'Economiste| Le 18/01/2023 - 11:07 | Partager
Autoroutes: Baraka fait le point

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Barakaa, a fait le point mardi sur les axes autoroutiers en cours de réalisation de le Royaume. Il a affirmé que de nombreux axes sont en cours de réalisation, notamment le triplement de l'autoroute Casablanca-Berrechid sur une longueur de 20 km, celui de l’autoroute de contournement de Casablanca sur 30 km, et de Tit Mellil-Berrechid sur 30 km. Ces projets permettront de réduire la pression sur l’autoroute Casablanca-Rabat, alors qu’une autoroute continentale entre les deux villes sera réalisée sur une longueur de 60 km.

Concernant la réalisation du projet Nador West Med, le département travaille à la réalisation de l’autoroute de Guercif-Nador, d’une longueur de 104 km, a précisé Baraka, soulignant que les appels d’offres ont été lancés au niveau du tronçon Guercif-Saka sur 36 km. Le ministère a, en outre, lancé l’étude de construction de la voie Express El Hajeb-Rissani (405) km et le lancement de la 2e phase de l’étude pour la construction de l’autoroute Marrakech-Fès-Meknès via Béni Mellal (180 km). Pour ce dernier projet, Baraka a affirmé qu’il revêt « la plus haute importance, puisque la plupart des autoroutes existantes sont des routes verticales, alors que celle-ci sera horizontale ».

Dans la région d’Agadir, le projet de la rocade nord-est du Grand Agadir, connait d’« importantes avancées », selon Baraka. Parmi celles-ci, le renforcement de la route nationale N°11 reliant la zone franche et la route nord-est (40 km) et la mise à niveau de la voie express urbaine à Agadir, dont la réalisation de trémies d’une longueur de 20 km. Ces projets permettront d’améliorer les indicateurs de sécurité routière et de faciliter la liaison avec l’autoroute Agadir-Marrakech, pour un coût total estimé à 1,4 milliard de DH, a souligné le ministre.