×
Echec
Echec Par Ahlam NAZIH
Le 19/04/2024

Devenir médecin, c’est d’abord se vouer à l’humain, se dédier à une cause noble. Devenir médecin, c’est avant tout un don de soi, et c’est aussi rendre service à son pays.

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Amande : la filière affiche ses ambitions

Par L'Economiste| Le 26/02/2024 - 10:16 | Partager
Amande : la filière affiche ses ambitions

Les professionnels de la filière de l’amande entendent consolider les acquis et atteindre un nouveau cap. Lors du festival de l’amandier de Tafraout, le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime et des Eaux et Forêts, Mohamed Sadiki, a mis l’accent sur la pertinence de cette manifestation qui s’assigne pour objectif de contribuer à la valorisation du patrimoine de l’Anti-Atlas et à l’amélioration des conditions socio-économiques des populations locales, à travers la consolidation des principes de l’économie sociale et solidaire. Sadiki a relevé qu’à Tafraout uniquement, la superficie d’amandier s’élève actuellement à 23.000 ha environ, ce qui permet d’assurer une production de 7.000 tonnes.

Au total, la superficie totale occupée par les amandiers s’élève à 230.510 ha au niveau national au cours de la saison 2022-2023. Les principales zones de production se trouvent dans les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Fès-Meknès et l’Oriental. Le Maroc produit en moyenne plus de 146.000 tonnes d’amandes non décortiquées. Le secteur enregistre environ 27 millions de journées de travail par an.

Ce rendez-vous de la filière connaît d’ailleurs la participation de 100 coopératives et table sur un nombre de visiteurs dépassant 2.000 par jour. L’objectif est d’atteindre 80.000 visiteurs. Afin de consolider les acquis et de développer davantage cette filière dans le cadre de la nouvelle stratégie "Génération verte 2020-2030", un nouveau contrat-programme est en cours de conclusion entre le gouvernement et la Fédération interprofessionnelle pour le développement des arbres fruitiers. Ce contrat-programme à planter des amandiers sur une superficie supplémentaire de 108.000 ha.