×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Aéronautique: Vers la création d'un écosystème Collins Aerospace au Maroc

Par L'Economiste| Le 18/07/2022 - 17:15 | Partager
Aéronautique: Vers la création d

Collins Aerospace, filiale du leader américain Raytheon Technologies, entend créer un écosystème d'approvisionnement au Maroc. Un protocole d'accord a été signé en ce sens, ce lundi, au Salon aéronautique de Farnborough qui se tient du 18 au 22 juillet. Conclu par le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et le vice-président Chaîne d’approvisionnement de Collins Aerospace, Kristopher Pinnow, ce protocole d'accordpermettra de mettre en place un écosystème Collins qui sera structuré autour de fournisseurs et d’une plateforme de sourcing locale. A terme, il devra générer 800 emplois ainsi qu'un chiffre d’affaires cumulé d’un milliard de dollars à l’horizon 2032.

Collins Aerospace est présente au Maroc depuis 2011 à travers sa filiale Ratier Figeac Maroc, spécialisée dans la production des sous-ensembles mécaniques des équipements de cockpit et de cabines. Ce nouvel écosystème, « contribuera au transfert de savoir-faire aux opérateurs locaux, à la création d’emplois pour nos jeunes et aux efforts du Maroc pour se mettre au diapason des tendances mondiales tournées vers la production durable. En créant un cercle vertueux de prospérité au sein de l’économie nationale, ce projet entame une longue histoire d’ambitions et de succès », a souligné Ryad Mezzour.

E.M.G.