×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Evaluation

Par L'Economiste| Edition N°:1166 Le 17/12/2001 | Partager

Qu'as-tu fait cette année, que feras-tu la prochaine? Mérites-tu ton salaire? Ce sont les questions de base de l'évaluation du personnel, cette clef que les entreprises organisées utilisent en cette fin d'année pour mieux gérer leurs hommes et qu'évoque notre “Dossier Emploi”. Car si nos techniques de production, de financement et de marketing se mesurent à celles des pays avancés, notre gestion des hommes relève souvent des romans de Zola. Il ne faut pas se tromper par les discours des politiques et des grands managers sur les “Ressources Humaines au centre de tout”. C'est une mode comme la qualité. Leur regard ne croise même pas celui de leur chauffeur... Il y a bien sûr des cas d'école dans le privé et le public, mais la règle est de ne pas regarder le travail de ses collaborateurs, mais d'évaluer avec subjectivité en termes vagues tel “il est sérieux” ou “il n'est pas bon”. Les intéressés eux-mêmes finissent par ne plus miser sur leurs tâches et leurs fonctions; ils se surévaluent et versent dans la frustration. Ainsi sont brisées des carrières, promus des incompétents, bâties des administrations inefficaces, des entreprises pas compétitives, une économie qui génère peu d'emplois. Car si nous créons peu d'emplois, c'est que nous gérons mal les emplois existants. S'il y a 20% de chômeurs, c'est qu'il y a 80% de travailleurs mal valorisés.L'évaluation est un outil qui mérite d'être développé partout où les hommes et les femmes travaillent et touchent un salaire, y compris dans les emplois supérieurs dont nous dépendons, les directeurs, les élus locaux, les parlementaires, les ministres... à moins que ces titres n'obligent pas au travail et au résultat. Khalid BELYAZID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc