×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Force

Par Dr Mohamed BENABID| Edition N°:6016 Le 24/05/2021 | Partager
dr_mohamed_benabid.jpg

Sur la crise avec l’Espagne, le fond du problème est clair même si la tentation européenne est forte d’orienter un débat, à fortes éruptions émotionnelles, sur la question migratoire.

Rabat insiste pour défendre ses droits souverains et ne manque pas d’arguments. Elle se considère comme activement engagée dans des dynamiques d’institutionnalisme régional, mais tient à se faire entendre sur l’affaire Brahim Ghali et ses soubassements.

La gestion du dossier par Madrid a été irresponsable, dès le départ, dans ce qui a été interprété par le Maroc comme un exercice de défiance. Il faut souhaiter que la situation ne se dégrade pas, car ce n’est dans l’intérêt de personne. L’Espagne reste un allié important, mais le Maroc ne peut la suivre aveuglément dans tous ses errements.

Cette crise a valeur de test. Soit Madrid finit par admettre qu’un espace politique régional bénéfique à tous ne pourrait fonctionner qu’en intégrant le partenaire marocain dans une vision, une convergence d’intérêts et en le traitant en tant que puissance qui compte. Soit elle campe dans un statu quo qui peut paraître, à bien des égards, arrogant et auquel cas Rabat adaptera sa posture en conséquence.

La diplomatie marocaine tient son rang et reste assez intelligente pour ne pas s’enferrer dans des erreurs de jugement. Une grande partie de nos compatriotes le perçoivent et en dégagent un motif de fierté. Soyons sérieux cependant, ce n’est pas encore gagné.

Le jeu des rapports internationaux ne nous fera pas de cadeaux et ne sera pas toujours en notre faveur. Cette situation doit nous conduire à poursuivre sans relâche nos réformes.

A continuer de soigner nos faiblesses économiques et sociales pour dissiper l’image d’un géant au pied d’argile, sacrifiant sa jeunesse, que nos détracteurs cherchent à nous coller. C’est notre force interne qui nourrira notre force externe.

 

 

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc