×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Dignité

Par Nadia SALAH| Edition N°:5095 Le 29/08/2017 | Partager
nadia_salah_s.jpg

Le lundi 28 août, la France, par la voix de son président Emmanuel Macron, avait convié six pays, à ses yeux les plus concernés par les migrations illégales: Libye, Tchad, Niger, Italie, Espagne et Allemagne.
De Libye, tout le monde sait que le représentant ne représente rien, ni personne. Un autre président français, Sarkozy, a fait bombarder le pays. Sous l’embryon d’Etat et de sécurité que Kadhafi avait réussi à imposer par la force, dormait la sauvagerie des miliciens tribaux. Ibn Khaldoun l’avait déjà dit au XIVe siècle: l’Etat, c’est la paix et la prospérité.

A Paris, pas d’Erdogan, le Frère musulman turc. Pas besoin de lui, puisqu’il a réussi son monstrueux chantage: «Laissez-moi écraser tranquillement mon peuple, ou bien je lâche les migrants syriens».
Ceux-là justement que la France et ses alliés ont créé soutenant la destruction de ce pays par des bandes sanglantes de barbares.
Ceux-là justement qui instrumentalisent contre Paris, Londres, Barcelone… d’autres bandes de «barbarillons», trop bêtes, trop abrutis, pour comprendre qu’ils seront excommuniés, au nom de la foi qu’ils croyaient servir.

Ceux-là justement dont l’Europe cherche les raisons de telles brutalités contre la société qui les accueille et souvent les entretient. A condition que ces raisons la réhabilitent à ses yeux. Car, effectivement, l’Europe d’aujourd’hui a besoin de se réhabiliter à ses propres yeux, même s’il faut pour cela prétendre qu’un bébé deviendra un terroriste, parce qu’il est né au Maroc: de la traçabilité culturo-sécuritaire, sur le même modèle que la traçabilité agro-industrielle.

Brisons-là cette terrifiante accumulation de fautes contre les Hommes et contre les peuples!
De tout cela, il ne faudra rien oublier; mais aujourd’hui que les cœurs et les cerveaux sont si échauffés, l’humaine urgence est de tout faire, y compris l’impossible, pour que la dignité revienne. Revienne partout.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc