×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

L'Edito

Dévaloriser

Par L'Economiste| Edition N°:1721 Le 09/03/2004 | Partager

Les chiffres concernant la fraude sociale sont rares mais révélateurs tout de même. Selon des estimations très optimistes, l'on évalue à près de 1 million le nombre de salariés qui échappent à la CNSS. Que faut-il en déduire, sinon que dans l'état actuel des choses, la mise à niveau sociale est loin d'être achevée. Rééchelonnement des dettes, effacement des pénalités de retard… la CNSS a multiplié les concessions pour rallier les entreprises récalcitrantes. Et pourtant, beaucoup préfèrent rester dans l'ombre. C'est bien entendu le régime de la Sécurité sociale qui en pâtit en premier, mais il n'est pas le seul. Cette fraude sociale a en effet pour conséquence d'instaurer un système bicéphale qui, plus est, présente un semblant d'iniquité économique. D'un côté, il y a les entreprises qui respectent leurs obligations et versent leurs cotisations. De l'autre, il y a celles qui sous-déclarent les employés ou ne déclarent pas au motif que cela grève leur business ou qu'elles n'en voient pas les retombées dans l'immédiat. Curieusement, beaucoup de ces “adeptes” de la fraude sont moins enclins à prendre des risques avec le Fisc. Réduire ses obligations à leur simple dimension fiscale serait une grossière erreur. D'abord, parce que la CNSS est dotée, à l'instar du Fisc, de pouvoirs coercitifs suffisants. Et si elle veut faire jouer pleinement la loi, cela peut aussi conduire en prison. Ensuite, ces mêmes entreprises doivent réaliser que la tendance est à la suppression des barrières douanières certes, mais qu'elle est aussi au renforcement de nouvelles règles, d'ordre éthique, et auxquelles les engagements sociaux collent parfaitement. Attention à ne pas dévaloriser ceux-ci, car cela pourrait être lourd de conséquences!Mohamed BENABID

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc