Driss Guerraoui est professeur à l’Université Mohammed V-Agdal de Rabat. Il a été conseiller auprès de trois Premiers ministres, El Youssoufi, Jettou et El Fassi, avant d’être nommé Secrétaire général du CESE, le Conseil économique, social et environnemental. Il a publié une dizaine de livres liés à ses recherches universitaires (Ph. L’Economiste)

Edition N° 4938 | Le 13/01/2017
Hormis quelques rares exceptions, la coopération décentralisée entre le Maroc et la France souffre de cinq péchés majeurs. Il s’agit de l’absence d’une vision stratégique globale, du déficit d’effectivité, du défi de la gouvernance, de l’absence de mécanismes indépendants et permanents  de suivi et d’évaluation et du mode d’utilisation du potentiel existant.   En effet, la coopération...
Edition N° 4930 | Le 03/01/2017
LES jeunes de 15-24 ans représentent une part importante de la population totale du Maroc. Selon les résultats du recensement général de la population et de l’Habitat leur nombre est évalué à 6,1 millions de personnes, soit 18% de la population totale. Malgré la baisse en valeur relative de cette part en 2030, l’effectif  des 15-24 ans  restera significatif à cet horizon  pour s’établir à 5,6...
Edition N° 4893 | Le 08/11/2016
Les analystes objectifs et les prospectivistes crédibles sur l’avenir de la croissance dans le monde s’accordent à affirmer que le développement durable en général et l’économie verte en particulier seront les leviers futurs de la création de la richesse et de la promotion des emplois de nouvelle génération. Aussi, incitent-ils les entreprises, et les faiseurs des politiques publiques à préparer...
Edition N° 4880 | Le 20/10/2016
Toutes les composantes de la collectivité nationale sont aujourd’hui unanimes autour du fait  que le grand défi  du Maroc du XXIe siècle  réside dans la permanence de la crise de l’école. Loin de toute analyse et évaluation de nature nihiliste s’obstruant à ne pas reconnaître les avancées, furent-elles sans commune mesure avec les ambitions déclarées, cette crise est réellement  très profonde et...
Edition N° 4862 | Le 23/09/2016
La nouvelle ambition de la région de Tanger, Tétouan, Al Hoceima fait partie du projet de modernisation généralisée que le Maroc a inscrit pour l’ensemble de son territoire dans le cadre de la grande réforme de l’Etat. La régionalisation avancée en représente ainsi le cadre institutionnel le plus approprié pour structurer le développement futur des 12 nouvelles régions marocaines. I- Les raisons...
Edition N° 4816 | Le 19/07/2016
DANS le sillage de la dynamique créée par l’impact des changements climatiques en termes de recherche de modes durables de production et  de satisfaction des besoins, nous assistons, à l’heure actuelle, à l’émergence de citoyens-consommateurs d’un  genre nouveau. Ceux-ci commencent, un peu partout dans le monde, à imposer à leurs gouvernants la prise  en considération dans les politiques...
Edition N° 4804 | Le 28/06/2016
En l’absence d’études comparatives représentatives sur  l’état de l’intelligence économique en Afrique, il est très difficile d’en faire un bilan général raisonné. Toutefois, à partir de contributions disparates produites par des experts, des chercheurs et d’institutions  dédiées (1) plusieurs constats peuvent être dressés.  Hormis quelques exceptions, l’intérêt des décideurs publics et des...
Edition N° 4787 | Le 03/06/2016
Le  Maroc s’est résolument engagé dans la mise en œuvre effective d’une importante réforme de l’Etat faisant de la régionalisation avancée le cadre institutionnel futur de la gouvernance du territoire national. Cette réforme donne de larges pouvoirs aux représentants des populations locales, tout en instaurant des rapports entre l’Etat central et les 12 nouvelles régions fondés sur la...
Edition N° 4773 | Le 16/05/2016
Les sociétés du XXIe siècle ont radicalement changé dans leur manière  de produire de la richesse,  de la consommer et de communiquer autour. Cette réalité, qui évolue à un rythme accéléré impulse de nouveaux  besoins, attentes et aspirations et génère de nouvelles menaces. Ce changement radical est en train  de produire une conscience universelle citoyenne selon laquelle le modèle économique...
Edition N° 4710 | Le 17/02/2016
  p Il y a, à mon avis,  trois types de défis sociaux que l’Afrique affronte et aura à relever pour assoir son développement sur la base de l’équité, l’inclusion et la stabilité. Il y a les défis sociaux proprement dits, parmi lesquels, l’existence d’une dynamique démographique sur un fond d’explosion  de la demande sociale apparaît au premier plan. En 2015, la population africaine a été...
  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc