×
Dérapage
Dérapage Par Mohamed CHAOUI
Le 24/05/2024

La dernière séance des questions orales de la Chambre des conseillers continue de faire des vagues. Particulièrement l’absence de réactivité de Mohcine Jazouli face au... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
Edition N° 6723 | Le 13/03/2024
La Règlementation thermique de construction au Maroc (RTCM), qui  fixe des exigences en matière de performances énergétiques de l’enveloppe des bâtiments (niveau d’isolation thermique, optimisation du taux de vitrage par orientation, protection solaire des fenêtres, etc.), n’est pas suffisamment appliquée dans l’édification de bâtiments neufs par le privé. La réglementation thermique est très...
Edition N° 6720 | Le 08/03/2024
Le ministère de l’Equipement et de l’Eau a actuellement engagé plusieurs chantiers visant à améliorer le fonctionnement du secteur du bâtiment et des travaux publics. Parmi ces projets figure la création prochaine d’un laboratoire national pour la prise en charge de la mission de service public. Le laboratoire national aura aussi pour mission de contribuer à l’élaboration et à la mise à jour...
Edition N° 6719 | Le 07/03/2024
Les pouvoirs publics ont lancé le Pacte d’exemplarité de l’administration (PEA), adopté par le Comité national de développement durable en février 2019. L’objectif est d’appliquer les principes de l’efficacité énergétique aux bâtiments publics (Ph. privée) L’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) s’apprête à déployer un nouveau dispositif de reconnaissance des bâtiments...
Edition N° 6719 | Le 07/03/2024
Le Règlement thermique de construction au Maroc (RTCM) va connaître des changements. Son dispositif technique sera revu. Le contrôle sera aussi renforcé et les six zones climatiques initialement définies seront réévaluées pour tenir compte des changements du climat de ces 15 dernières années. L’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) attend la réunion de la Commission ministérielle où...
Edition N° 6717 | Le 05/03/2024
La 9e édition des Rencontres de l’efficacité énergétique se tient aujourd’hui à Casablanca. C’est l’occasion qu’a choisie la Société d’ingénierie energétique (SIE) pour dévoiler ses nouvelles armes. Elles sont destinées à soutenir les acteurs économiques dans l’objectif d’impulser la dynamique du marché de l’efficacité énergétique, et donc d’observer l’amorce de la réduction de la consommation...
Edition N° 6716 | Le 04/03/2024
«Cette année, l’investissement public dans le secteur du BTP va connaître une hausse de 56% par rapport à l’année dernière, en passant de 41 à 64 milliards de DH», a annoncé Nizar Baraka, ministre de l’Equipement et de l’Eau, lors de la Journée d’information sur les programmes prévisionnels des marchés du BTP au titre de l'année 2024, tenue jeudi dernier à Rabat. Devant une assistance composée de...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
La CNSS avance à un rythme soutenu dans la digitalisation où elle s’est dotée d’une feuille de route, qui a été validée par son conseil d’administration, il y a un peu plus d’une année, avec un investissement de pratiquement 1,2 milliard de DH sur les cinq prochaines années. «La feuille de route digitale de la CNSS a défini 47 uses cases à déployer sur les prochaines années, dont une partie...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
 Entre l'eau, les routes, les autoroutes, les ports et les équipements publics, l'Etat va attribuer des marchés qui s'élèvent cette année à 64 milliards de DH. Ces marchés portent notamment sur des études, prestations de contrôle et des travaux. Les  équipements publics vont mobiliser 24,6 milliards de DH, suivis du secteur de l'eau et de météorologie avec 14,7 milliards, puis du secteur routier...
Edition N° 6715 | Le 01/03/2024
Decarbonizing transport is no longer a luxury. It is an imperative for all players at all levels, even for those who are already part of this virtuous circle, such as Rabat Région Mobilité (RRM), the institution responsible, among other things, for managing the Rabat tramway. Indeed, even though the tramway is an environmentally-friendly mode of transport that emits no greenhouse gases,...
Edition N° 6714 | Le 29/02/2024
Contrairement aux scooters thermiques qui sont de véritables problèmes pour l’environnement, parce qu’ils émettent des taux élevés de dioxyde de carbone, mais aussi des particules fines et des oxydes d’azote grands vecteurs de pollution, les e-scooters n’émettent aucun gaz polluant (zéro émission de carbone, pas d’odeur, pas de pollution) (Ph. Privée) Barid Al-Maghrib fonce dans la...