×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Co-développement

Par L'Economiste| Edition N°:4710 Le 17/02/2016 | Partager

Il y a deux ans éclatait la plus  longue, la plus embrouillée des crises entre Rabat et Paris. Elle avait démarré par cette ébouriffante convocation judiciaire du chef des services de renseignements marocains alors qu’il se trouvait à Paris pour approfondir la coopération antiterroriste. Cela avait l’air d’un gag, genre Louis de Funès. Pourtant, c’était vrai.
De ce côté-ci de la Méditerranée, on a eu du mal à comprendre que ce grand allié, si souvent pris pour modèle, puisse tomber à un tel niveau de balourdise juridique. Et comme, de ce côté-ci de la Méditerranée, on sait bien à quelles avanies expose l’incompétence judiciaire, cet épisode s’effacera plus lentement que n’importe quel autre pépin des relations bilatérales.
Le Royaume, d’ordinaire bon enfant en matière diplomatique, avait inauguré là une méthode stoïque, avec une fixité remarquable -et remarquée- dans l’énoncé de la revendication et dans les conditions du retour à la normale.
Ces péripéties ont occulté une autre perte: la communion dans les relations économiques, soutenue par le concept de «co-développement» approuvé par Hollande et par Benkirane. Combattu par des fonctionnaires français, un système de complémentarité, inventé à l’époque, a sombré corps et biens.
Il y a un an était venue la «re-normalisation», portée par les deux chefs d’Etat, en personne.
Pourra-t-on néanmoins relancer  le co-développement? Des personnalités telles que le diplomate Dominique Bocquet, le banquier Mohamed Kettani et la chef d’entreprise Saïda Karim-Lamrani auront-elles assez d’appuis pour reprendre l’ouvrage, là où elles avaient dû le laisser?
Quand le Maroc parle de trains, d’énergies renouvelables, d’Afrique ou de formation, ce n’est pas à une petite échelle.
De très bonnes raisons  pour relancer le co-développement.

Nadia SALAH

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc