×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Vivendi affiche des pertes record en 2001

Par L'Economiste | Edition N°:1221 Le 07/03/2002 | Partager

. Le groupe accuse une perte de 13,6 milliards d'euros . J2M a justifié ces résultats par le passage aux normes comptables américaines (US Gaap) et une dépréciation d'actifs achetés par VivendiLe numéro deux mondial de la communication, le groupe français Vivendi Universal, a accusé en 2001 perte de 13,6 milliards d'euros mise sur le compte d'un jeu d'écriture par son PDG, Jean-Marie Messier, qui a affiché sa confiance pour 2002. En présentant mardi soir ses chiffres devant la presse, le patron a mis en avant l'ampleur des amortissements pour expliquer ces pertes des activités médias et télécoms, les plus importantes jamais présentées par un groupe français, selon de nombreux observateurs de la presse parisienne. Ces amortissements, évalués à 15,7 milliards d'euros, résultent du passage aux normes comptables américaines (US Gaap) à compter de l'exercice 2002 et d'une dépréciation d'actifs achetés par Vivendi, s'est défendu l'homme d'affaires, surnommé J2M. Plusieurs activités acquises récemment par le groupe tentaculaire ont effectivement chuté sur les marchés financiers, comme les divisions Musiques et Internet, et les studios Universal et surtout Canal Plus, achetés en actions en 2000. Depuis le rachat d'Universal, le groupe Vivendi a transféré son siège à New York, où réside désormais Jean-Marie Messier, ce qui explique le passage comptable aux normes américaines. Les amortissements de Vivendi ne traduisent pas «une destruction de valeur pour l'entreprise«, et seront source d'amélioration pour les résultats nets des prochaines années, a tempéré Messier. Censé incarner une «success story« à la française, il a déjà fait la «une« de nombreux journaux américains. Vivendi avait dégagé un bénéfice de 2,3 milliards d'euros en 2000. Sur le plan opérationnel, le groupe a certes dégagé un excédent brut d'exploitation de 5 milliards d'euros, en hausse de 34%, et a maintenu un dividende à un euro par action. Vivendi Universal «va mieux que bien«, a donc insisté J2M. Selon les opérateurs, les résultats n'ont réservé aucune surprise. Mais les principaux quotidiens français, qui ont tous titré en «une« sur la présentation des comptes, ont tous émis des doutes sur l'avenir du groupe, symbole de fierté nationale: «Vivendi affiche ses pertes et confiance«, pour La Tribune; «La grande purge comptable«, pour Les Echos, les deux grands journaux économiques. «J2M a déployé tous ses charmes -toujours mince et bronzé- dans un franglais de circonstance pour servir un charabia comptable de premier choix«, ironise Libération (gauche). «Cela suffira-t-il pour rassurer les investisseurs américains qui lui ont reproché ces derniers temps sa façon peu orthodoxe de livrer ses résultats?« Pour le journal conservateur Le Figaro, «Vivendi Universal paie ses ambitions au prix fort«. «Pendant plusieurs années, le charme de Jean-Marie Messier lui a suffi pour prendre le commandement du groupe«, mais «aujourd'hui, il est impossible de discerner l'activité qui compte le plus à ses yeux«.Synthèse L'Economiste

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc