×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tourisme: Marrakech dans le top ten mondial
DNES à Londres, Naoufal BELGHAZI

Par L'Economiste | Edition N°:2397 Le 09/11/2006 | Partager

. Le Maroc séduit les Anglais . Ils étaient 210.000 à avoir visité le Royaume à fin août dernier. Soit une augmentation de 33% par rapport à 2005La promotion de la destination Maroc bat son plein. Présent à la 27e édition World Travel Market (WTM), qui se tient à Londres du 6 au 9 novembre, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), fer de lance du département d’Adil Douiri, mise beaucoup sur le marché anglais pour développer la Vision 2010 (10 millions de touristes). Normal: ce marché est l’un des plus grands émetteurs de touristes avec 62 millions de voyages à l’étranger dont 28 millions ayant passé plus de 4 nuitées par voyage en 2005. La part du Maroc de ce grand et alléchant «gâteau» (les touristes anglais sont parmi les plus aisés financièrement) ne correspond ni aux attentes des professionnels, ni à celles de l’Office. D’ailleurs, ce dernier a déployé un grand arsenal pour marquer la présence marocaine dans ce salon et attirer un plus grand nombre de touristes. Un «vœu» très réalisable eu égard au comportement de ce marché par rapport à la destination Maroc ces dernières années. Chiffres à l’appui, Abbas Azouzi, DG de l’Office, explique «que le nombre de touriste anglais ayant visité le Royaume a atteint 210.000 à fin août dernier, soit une augmentation de 33% par rapport à la même période en 2005. Et ce, en dépit d’une baisse global de 6% pour ce marché». Ce nombre «devrait culminer à 300.000 à fin 2006, fêtes de fin d’année aidant», précise-t-on auprès de l’ONMT. La montée en puissance du tourisme anglais sur le marché national devrait se confirmer en 2007, avec plus de 375.000 arrivées (+29%) et 1,6 million de nuitées (+26%). La raison de cet engouement pour le Maroc s’explique essentiellement par l’avènement des compagnies low-cost qui desservent plusieurs destinations (49 vols hebdomadaires) telles que Fès, Agadir et Marrakech. Cette dernière constitue une destination très prisée par les touristes anglais. «Marrakech est citée parmi les dix premières villes préférées des Anglais. Aucune ville arabe ou africaine ne figure dans ce top ten», expliquent fièrement les responsables de la délégation de l’ONMT à Londres. Si la ville ocre est la première destination des Anglais au Maroc, elle ne récolte pas pour autant le plus grand nombre des nuitées. C’est une autre ville du sud qui la coiffe au poteau concernant ce segment: Agadir. Azouzi explique que «plus attirés par le balnéaire, les touristes anglais ne passent généralement que deux ou trois nuitées à Marrakech pour se diriger ensuite vers Agadir».Par ailleurs, la direction de l’ONMT a profité de la tenue du Salon mondial du voyage à Londres pour signer une convention de partenariat avec le célébrissime tour-opérateur lastminute.com. Le partenariat, qui s’étale sur une période de trois ans, vise à faire augmenter les ventes de voyages du TO vers le Royaume pour arriver au nombre de 300.000 en 2009. La convention concerne le marché UK, la France, l’Italie et l’Allemagne. Lastminute.com procèdera également, aux termes de cette convention, au référencement des hôtels marocains sur son site. Ainsi, le nombre des hôtels référencés passera à 380 en 2009 contre 74 cette année. Lastminute.com ne sera pas le seul partenaire de l’ONMT, puisque ce dernier compte signer d’autres conventions de partenariat avec de grands TO dont Expédia.


Stand

Au Salon mondial du voyage de Londres, le Maroc a occupé un stand de 190 m2 dont 50 m2 pour la RAM. Plusieurs CRT (Conseils régionaux du tourisme) et groupes hôteliers dont Accor Maroc, Sogatour hôtels (groupe CDG) et Royal Mansour Méridien ont fait le voyage pour promouvoir leurs produits et destinations. Le stand marocain était situé dans le pavillon Afrique du Nord, juste entre deux sérieux concurrents: L’Egypte et la Tunisie. Les Turcs n’y sont pas allés de mains mortes pour promouvoir leurs destinations puisqu’ils ont multiplié les affiches publicitaires et autres tombola pour gagner des séjours dans le pays de Kamal Atatürk. A noter que l’édition 2005 de ce salon a accueilli 48.341 visiteurs et plus de 5.000 exposants. Cette édition a généré un volume d’affaires de 23 milliards d’euros (230 millions de DH environ).

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc