×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Tanger: Les touristes un peu plus nombreux

Par L'Economiste | Edition N°:2158 Le 25/11/2005 | Partager

. Une progression de 16% par rapport à septembre 2004. Les nationaux et les touristes espagnols en tête Bon cru pour la saison touristique 2005. Après les belles performances réalisées aux mois de juin, juillet et août, la tendance se poursuit en septembre. En effet, les nuitées touristiques enregistrées dans les hôtels classés de la ville ont connu une progression de près de 16%, par rapport à la même période en 2004. Globalement, les nuitées réalisées dans les établissements touristiques sont ainsi passées de 57.000 à 66.000, pour un nombre de clients dépassant les 34.000.Cette hausse est due à la bonne tenue des deux marchés traditionnels: le national et l’espagnol. L’Espagne reste en tête de peloton avec une hausse de 29% par rapport au mois de septembre de l’année dernière. Le marché espagnol arrive en deuxième position pour les arrivées, avec plus de 46.000 nuitées durant les trois premiers trimestres de 2005.Le marché national confirme sa reprise. Il occupe actuellement la première place au niveau des nuitées et des arrivées. Pour le seul mois de septembre 2005, il a réalisé une progression de 11% par rapport au mois précédent. Un score honnête, si l’on prend en considération que septembre est le mois de la rentrée scolaire et que les déplacements se font moins nombreux. A noter aussi l’effet attractif de grands événements culturels tels que le Festival international du court-métrage ou autres manifestations qui incitent les visiteurs à venir à Tanger. D’ailleurs, de plus en plus de rencontres de ce genre sont programmées tout au long de l’année. «Ce qui permet d’étaler les arrivées touristiques sur toutes les saisons», indique un professionnel de la place. C’est le cas notamment du Salon international du livre de Tanger ou des Nuits de la Méditerranée, ou encore du Festival de jazz de Tanger (Tanjazz), devenu une référence internationale. Sur l’année, la ville a réalisé un score honorable. Sur les neuf premiers mois, le nombre de visiteurs à Tanger a dépassé les 250.000 avec plus de 586.000 nuitées. Ce qui correspond à une progression nette en matière de nuitées, le principal indicateur de la production hôtelière, soit de 10% de plus par rapport à la même période de 2004. A noter cependant que plus de la moitié de ces nuitées est à mettre au compte de la clientèle nationale.


A la reconquête de l’Angleterre

L’un des marchés traditionnels de la ville de Tanger et Région a toujours été le marché anglais. Depuis la crise du secteur dans les années 90, les voyagistes anglais ont déserté la place. Mais aujourd’hui, les hôteliers semblent avoir repris confiance. Ce marché a été revisité par les responsables de la promotion touristique nationale. L’ONMT vient de signer un contrat de trois ans avec Panorama, le plus grand TO anglais. Ce contrat permettra de drainer encore plus de touristes anglais vers le Maroc. Mais pour pouvoir en profiter, les hôteliers tangérois devront faire preuve de patience et de bonne volonté. Le volume actuel, commercialisable au niveau international, n’a pas encore atteint la taille escomptée. Il s’agit de le tirer vers le haut de manière quantitative et qualitative. De notre correspondant, Ali ABJIOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc