×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Marchés Financiers

    Repères politiques

    Par L'Economiste | Edition N°:494 Le 27/04/1999 | Partager

    · Grève des employés de l'ODEP
    La Fédération Nationale des Ports affiliée à l'UGTM et le Syndicat National des Travailleurs et Employés de l'ODEP affilié à la CDT ont décidé d'observer hier, mardi 27 avril, une grève préventive de 24 heures, dans les directions relevant de l'Office. Dans leur communiqué conjoint, les deux centrales notent "la position négative de l'Administration qui cherche à gagner du temps en attendant la cession du secteur". Ils ajoutent qu'en tête des revendications de la classe ouvrière figurent notamment l'exécution des engagements relatifs à l'habitat et à la réduction du taux d'intérêt pour le logement ainsi que la régularisation des dossiers administratifs en suspens. A noter qu'une rencontre avait eu lieu jeudi 22 avril entre le Syndicat des Travailleurs de l'ODEP (section UMT) et la Direction de l'Office, à l'issue de laquelle les deux parties étaient arrivées à un accord notamment autour de l'indemnité de logement. Les travailleurs du port avaient également décidé de mettre fin à leurs mouvements de grèves entamés depuis une semaine.

    · Agriculture: Les agents temporaires et journaliers en sit-in
    Les agents temporaires travaillant aux Départements de l'Agriculture et des Eaux et Forêts dans la région de Rabat et provinces avoisinantes ont observé hier mardi 27 mars un sit-in devant le siège du Ministère de l'Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche Maritime. Ce sit-in a été organisé à l'appel de la Fédération Nationale du secteur agricole affiliée à l'UMT. Il entre "dans le cadre de la journée de lutte pour défendre le droit des temporaires à la titularisation gelée depuis 1996" et vise à "revendiquer la reprise de la titularisation à partir de la prochaine année budgétaire". Près de 1.000 agents temporaires et journaliers ont participé à ce sit-in.

    · M. Mohammed Benaïssa s'entretient avec de hauts responsables américains
    Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, M. Mohamed Benaïssa, a été reçu, lundi soir à Washington, par le secrétaire d'Etat américain, Mme Madeleine Albright. Il a également eu des entretiens avec le secrétaire d'Etat-adjoint pour les Affaires Politiques, M. Thomas Pickering, et le coordonnateur américain pour le processus de paix au Proche-Orient, M. Dennis Ross. Enfin, il a tenu une séance de travail avec le sous-secrétaire d'Etat aux Affaires du Moyen-Orient, M. Martyn Indyk. Ce dernier entretien a été consacré à un tour d'horizon des relations bilatérales, à la situation dans la région. Il a aussi été question de l'action commune future à entreprendre pour l'instauration de la paix, la stabilité et le progrès, dans l'ensemble régional du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord.

    · Maroc-Yémen: Commission ministérielle mixte
    Le ministre yéménite de la Planification et du Développement, M. Ahmed Soufane, est arrivé lundi au Maroc. Il doit participer aux travaux de la Commission ministérielle maroco-yéménite, qui se tient à Rabat à compter d'aujourd'hui et ce, pour trois jours. Cette commission poursuivra l'examen des questions débattues lors de sa précédente réunion tenue en 1996 dans la capitale yéménite.


    Sa Majesté le Roi reçoit la Commission Education-Formation


    Sa Majesté le Roi Hassan II, entouré de SAR le Prince héritier Sidi Mohammed et de SAR le Prince Moulay Rachid a reçu lundi soir au Palais Royal de Marrakech les membres de la Commission chargée de la réforme de l'enseignement et dirigée par M. Abdelaziz Meziane Belfqih. A la veille de leur voyage à l'étranger, Sa Majesté le Roi leur a signifié qu'Il plaçait en eux toute Sa confiance. Il leur a recommandé de s'imprégner des enseignements et expériences des pays étrangers en la matière pour mettre en place une réforme susceptible de former les Marocains de demain. Il a également mis l'accent sur la nécessité d'accorder une attention toute particulière à la formation des enseignants. "Votre entreprise nécessite un effort de longue haleine comme elle exige de vous, Je ne dis pas des sacrifices, mais de transcender toute relation humaine qui puisse lier l'un de vous à un ami, qu'il soit professeur, formateur ou encadrant".

    Nadia BELKHAYAT (AFP, MAP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc