×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    Economie

    PME: Rendez-vous à Tanger et Agadir

    Par L'Economiste | Edition N°:2654 Le 19/11/2007 | Partager

    . Les 29 novembre et 4 décembre. Co-traitance et cultures biologiques au menuAprès Meknès et Oujda, c’est au tour de Tanger et Agadir de recevoir les «Rendez-vous PME», organisés par la Commission PME-PMI de la CGEM. La première rencontre aura lieu à Tanger, le 29 novembre, sur le thème: «Cotraitance: Véritable levier de développement pour la PME». «Nous ciblons les PME qui opèrent pour les grands groupes», indique Khalid Benjelloun, président de la Commission. L’objectif de la rencontre est d’expliquer aux petits et moyens entrepreneurs l’importance d’adopter une stratégie de produits à forte valeur ajoutée, afin de passer de la sous-traitance à la co-traitance. Contrairement aux forums, la vocation de ces rendez-vous est fortement pédagogique. «Souvent, il suffit d’un tout petit coup de pouce pour qu’une PME décolle, et réussisse à exporter. Et si elle arrive à exporter un produit fini, même en consortium, elle devient beaucoup moins vulnérable à la concurrence.» En effet, pour Benjelloun, la clé de la réussite des PME marocaines réside dans la «démocratisation de l’internationalisation». Mais il faut d’abord que les businessmen soient au courant des mesures qui existent pour les aider à s’internationaliser. «Un atelier vise justement à améliorer les politiques commerciales», poursuit le président. Y sont présentés: offres de la Smaex (assurance à l’export), formation de consortiums, lignes de crédit à l’export, financement, obtention de visas, etc. A Agadir, les Rendez-vous seront l’occasion d’aborder les opportunités et perspectives de la culture biologique, toujours pour la PME. «Le potentiel du marché de la culture bio ne cesse de croître, et nous voulons exposer les possibilités de conversion», poursuit Benjelloun. Pour l’instant, la rencontre se concentrera sur les produits végétaux. «Afin d’accéder aux marchés internationaux, il y a tout un dispositif qualité à mettre en place: contrôle qualité, tests analytiques, etc.» Un autre thème qui sera exploité par des experts en politique commerciale sera l’image de marque du produit marocain. Aspect fondamental, comme le démontre le fameux label «Maroc» sur les agrumes exportés. Des représentants du ministère de l’Agriculture, de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II d’Agadir, de la filière biologique de la Coopération allemande (GTZ), de l’Institut national des plantes médicinales et aromatiques (INPMA) figurent parmi les intervenants. L’Usaid participera aussi à la rencontre, via son programme d’agriculture et d’agrobusiness intégré. Le partenaire traditionnel des Rendez-Vous PME, la Pimec (Association catalane des petites et moyennes entreprises), en profitera pour présenter les opportunités du marché espagnol. Le Copca (Consortium de promotion commerciale de Catalogne) et la Banque Populaire seront également de la partie.Marie-Hélène GIGUÈRE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc