Entreprises

Phosphate: L'OCP a vendu pour près de 14 milliards de DH en 1998

Par | Edition N°:628 Le 01/11/1999 | Partager

· La production de phosphate marchand est passée de 23,1 millions de tonnes en 1997 à 23,6 millions en 1998
· Le programme d'investissements du groupe porte sur un montant de 9 milliards de DH


En dépit d'une conjoncture économique marquée par la crise des économies asiatiques, le groupe OCP a pu maintenir son chiffre d'affaires au même niveau qu'en 1997. Celui-ci s'établissait à plus de 14 milliards de DH. C'est ce qui ressort du rapport d'activité pour l'exercice 1998 que l'OCP vient de publier(1).
La production de phosphate marchand a accusé un léger recul. Elle est passée de 23,1 millions de tonnes en 1997 à 22,6 millions en 1998, et le Groupe table sur une augmentation en 1999. Il est prévu de produire près de 23,6 millions de tonnes.
Les ventes locales du Groupe, notamment celles destinées aux usines de transformation de Jorf Lasfar et de Safi ont baissé de 11,2 millions de tonnes en 1997 à 10,8 millions en 1998.
Au niveau mondial, la part du Groupe a également été affectée. Elle s'est établie à 29,5% contre 30,5% en 1997. Le Maroc est classé au deuxième rang mondial des exportateurs de phosphate au cours de l'année 1998, derrière les Etats-Unis. Rappelons qu'en 1997 l'OCP était en première position, tous produits confondus. Pour sa part, le chiffre d'affaires à l'export a dépassé 1,5 milliard de Dollars contre 1,4 milliard en 1996.
Au cours de l'exercice 1998, l'activité du Groupe a été marquée par le démarrage de l'usine de fabrication d'acide phosphorique purifié à Jorf Lasfar. Cette unité a été créée dans le cadre du projet Emaphos réalisé en partenariat avec le Belge Prayon et l'Allemand CFB. "Emaphos a introduit le Groupe dans un nouveau marché à haute technologie et à plus grande valeur ajoutée", souligne l'OCP. Ainsi, durant cette première année, 40.000 tonnes d'acide phosphorique purifié ont été exportées.
Pour ce qui est du programme d'investissement du Groupe pour la période 2000-2004, il porte sur un montant de 9 milliards de DH. "Ce qui ne manquera pas d'avoir des effets d'entraînement aussi bien sur le plan économique que social et également en matière de partenariats entre les grandes et les petites entreprises", souligne M. Abderrahmane Youssoufi, qui avait présidé les travaux du Conseil d'Administration de l'OCP qui s'est tenu mardi dernier. Ce programme concerne notamment l'investissement minier à Khouribga, Boucraâ/ Laâyoune et à Youssoufia. Le Groupe prévoit l'ouverture à Youssoufia d'une mine souterraine afin d'assurer la relève de l'actuelle mine qui est en cours d'épuisement. Les projets d'investissements de l'OCP concernent également le transport maritime et la transformation chimique à Safi et à Jorf Lasfar. Le démarrage de la nouvelle usine d'acide phosphorique à Jorf Lasfar est prévu en principe pour le quatrième trimestre 1999. Cette unité de production de 330.000 tonnes par an d'acide phosphorique s'inscrit dans le cadre du projet Imacid réalisé en partenariat avec le groupe privé Indien CFCL qui est une filiale du groupe Birla. En somme, l'OCP prévoit l'augmentation de la capacité de transformation de phosphate de 25% par rapport à 1999.

Khadija MASMOUDI

(1) Le résultat net du Groupe n'est pas mentionné dans le rapport d'activité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc