×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
Affaires

Matel bat le record des souscriptions

Par L'Economiste | Edition N°:2475 Le 01/03/2007 | Partager

. 68,36 fois pour un total de 9,5 milliards de DH. 93,17 fois chez les particuliers!. Taux de satisfaction global de la demande de 1,46%L’engouement pour l’introduction en Bourse de Matel (de son vrai nom Matel PC Market) a dépassé toutes les attentes. Elle a sonné hier la cloche symbolique de sa première cotation et de la première recrue de la Bourse pour cette année. L’action a été sur-souscrite près de 68,36 fois en l’espace de trois journées (seulement au lieu de 5 prévues initialement). L’opération a intéressé 15.789 souscripteurs de 19 nationalités différentes pour un montant souscrit de 9,5 milliards de DH environ, soit 25.606.286 actions demandées. Face à cette demande massive, les souscripteurs n’ont pu être satisfaits que faiblement avec un taux de satisfaction global de 1,46% seulement. Le rush des investisseurs pour l’introduction du leader de la distribution en gros du matériel informatique la propulse au 4e rang en termes de nombre de souscripteurs derrière Itissalat Al-Maghrib (131.670), la BCP (22.400) et Addoha qui avait attiré 22.200 souscripteurs.«Nous comptons profiter de cette occasion pour développer notre activité et diversifier nos produits au niveau national et régional», affirme Mohamed Noureddine Anacleto, président de Matel PC Market, en exprimant sa satisfaction des résultats de l’introduction en Bourse. En effet, la tendance de l’informatisation de tous les secteurs se confirme et s’accélère. L’accès direct aux marchés financiers ne peut que faciliter le recours à des financements externes en cas de besoin. De même, «il permet aussi de renforcer la logique de performance et de transparence dans laquelle s’inscrit l’entreprise en acceptant le jugement du marché», ajoute Anacleto. Dans le détail, les 206.027 actions attribuées aux souscripteurs de type d’ordre II (qui englobe les souscriptions des personnes physiques résidentes ou non résidentes de nationalité marocaine ou étrangère et aux personnes morales non institutionnelles inférieurs ou égaux à 2.000 actions), ont été souscrites plus de 93 fois pour plus de 7 milliards de DH. Soit un taux de satisfaction de 1,07%. Ce type d’ordre a mobilisé 15.303 souscripteurs.Le type d’ordre III (réservé aux institutionnels marocains et aux OPCVM ainsi qu’aux institutionnels et personnes morales de droit étranger exprimant des ordres inférieurs ou égaux à 15.000 actions) a mobilisé 427 souscripteurs qui ont misé plus de 2,3 milliards de DH. Soit un peu plus de 40 fois souscrite avec un taux de satisfaction de 2,49%. Les personnes physiques ont ainsi accaparé la part du lion dans cette attribution. En effet, les 14.970 demandeurs ont engrangé 207.993 des 374.594 actions attribuées. L’engouement des institutionnels n’était pas moins important, 426 souscripteurs de 8 nationalités différentes ont misé plus de 2,3 milliards de dirhams et ont pu rafler 158.830 actions.Des analystes ont exprimé à l’occasion de cette première cotation leur optimisme pour l’année boursière 2007 et tablent sur probablement une dizaine d’introductions nouvelles. Said MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc