×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Levitra versus Viagra: La bataille des pannes sexuelles

Par L'Economiste | Edition N°:1811 Le 14/07/2004 | Partager

. Campagnes de communication pour doper les ventes. Seulement 9% des personnes atteintes sont sous traitementVacances, plages, voyages… L’été, c’est aussi la haute saison des consultations pour dysfonction érectile. Les laboratoires pharmaceutiques saisissent l’occasion pour communiquer sur leurs produits. C’est le cas de Bayer Pharma Maroc et GlaxoSmithKline (GSK), fabricants de Levitra, concurrent du Viagra. Dix mois après son introduction sur le marché marocain, Levitra affiche de bons résultats. Selon Adil Benjelloun, chef de produit chez Bayer Pharma Maroc, ce médicament occupe 20% de part de marché. Il a drainé un chiffre d’affaires de près de 10 millions de DH. Alors que son concurrent Viagra, fabriqué par Pfizer et mis en vente depuis 1995, a réalisé 25 millions de DH (cf. www.leconomiste.com). A noter que sur ce segment, le chiffre d’affaires global tourne autour de 40 millions de DH. “Il y a une forte demande du Viagra, surtout le soir. Levitra n’est pas très connu par les Marocains”, estime une employée de pharmacie. Selon Benjelloun, “entre 7.000 et 10.000 boîtes Levitra sont vendues par mois”.Actuellement, Bayer Pharma Maroc et GlaxoSmithKline lancent une campagne de communication pour la promotion du Levitra. . Marché porteurIls profitent également de cette période estivale pour parler du dysfonctionnement érectile. Surtout que “l’été est le moment propice pour la célébration des mariages”. “A partir des mois de juin, juillet et août, les consultations chez les médecins augmentent”, précise Benjelloun. Ce qui pousse les deux laboratoires à mener en parallèle une campagne de sensibilisation pour orienter les personnes atteintes. Le marché est très porteur, vu le grand nombre de personnes souffrant de dysfonctionnement érectile ou encore “de panne sexuelle”. Mais les malades ont tendance à s’orienter vers le circuit traditionnel ou informel (Achabas); d’une part, parce que c’est moins cher et d’autre part, ils rechignent à l’idée de parler de ce problème avec une tierce personne. C’est “hchouma”.Malgré le sous-diagnostic de la dysfonction érectile, le nombre des personnes atteintes au Maroc ne cesse d’augmenter. Selon Bayer Pharma Maroc et GlaxoSmithKline, la “panne sexuelle” touche à peu près la moitié des hommes de plus de quarante ans. Près d’un million de Marocains vivent ce problème dont 9% seulement sont sous traitement, parmi lesquels 30% sont satisfaits. Au niveau mondial, environ 152 millions de personnes en souffrent. Mais l’âge n’est pas le seul facteur de risque. En effet, l’existence de pathologies chroniques associées peut noircir le tableau: diabète, hypertension artérielle, cardiopathies, dépression, maladies prostatiques…Cependant, ces chiffres restent en deçà de la réalité. Une grande partie des personnes atteintes refusent d’évoquer ce problème de peur de remettre en cause leur virilité.


1, 2, 4…

Commercialisé au Maroc depuis septembre 2003, Levitra se décline sous la forme de comprimés de 10 et 20 mg, en boîtes de 1, 2 et 4 comprimés. Le prix de ce médicament varie entre 130 et 575 DH. Alors que le prix du Viagra se situe entre 132,60 et 581 DH. Les fabricants du Levitra le présentent comme étant plus performant, plus rapide, plus efficace et agit aussi plus longuement. Son effet peut “tenir entre 10 et 18 heures”, estime Adil Benjelloun. Les deux laboratoires ont mené une étude impliquant 1.020 patients ayant pris Levitra aux doses de 10 ou de 20 mg pendant une période allant jusqu’à 52 semaines. Chez les hommes ayant pris le Levitra 20 mg, le taux moyen de réussite du maintien de l’érection a été amélioré de 16% au minimum jusqu’à 86%. Dans le cas des dosages à 10 mg, ces chiffres vont de 14 à 82%. Nadia DREF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc