×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Les ventes progressent toujours, mais moins rapidement qu'au début de l'année

    Par L'Economiste | Edition N°:588 Le 06/09/1999 | Partager

    · Au terme des sept premiers mois de l'année, les ventes automobiles croissent de 26%
    · Le montage local se refait une santé dans l'utilitaire grâce au Kangoo


    Après un démarrage en fanfare en début d'année, les ventes automobiles ramènent les voiles. La performance des sept premiers mois de l'année, tous segments confondus (voitures particulières et véhicules utilitaires légers), n'est plus que de 26%, contre plus de 50% d'évolution au terme du premier trimestre. Eté oblige, il faut dire que les ventes de voitures particulières accusent généralement une baisse durant les mois de juillet et août au profit d'importations de véhicules d'occasion avec la rentrée des Marocains Résidant à l'Etranger. La tendance enregistrée donc au mois de juillet devrait être confirmée sans aucun doute par les ventes d'août.
    Selon les statistiques de l'AIVAM (Association des Importateurs de Véhicules Automobiles Montés), les ventes de véhicules particuliers au terme des sept premiers mois de l'année ont été de 18.483 unités.
    Avec 7.748 ventes, c'est le montage local qui enregistre la meilleure performance. Les ventes de Fiat en CKD auront ainsi crû de 31%. La Siena remonte la pente grâce à l'opération de charme lancée par Fiat, mais le punch vient incontestablement du comportement de la Palio. Concernant les voitures importées montées à l'état neuf (CBU), la palme de la performance revient sans conteste à Citroën. La marque aux chevrons aura dopé ses ventes au terme de la période considérée de plus de 316% (536 véhicules vendus contre 129 l'année dernière). Mais Peugeot, sa consoeur chez Sopriam, reste le ténor de la catégorie avec 2.371 unités écoulées, soit près de 22% des ventes de CBU. Sa performance en 1999 se chiffre à plus de 42%. L'Italien Fiat fait lui aussi une importante percée sur ce créneau avec une augmentation de ses ventes de 189% (194 unités).
    Dans le rouge par contre, figure des marques comme Opel, dont les ventes ont chuté de 68% par rapport à l'année dernière, ou Hyundai. Egalement en recul, Ford (-39%), Mitsubushi (-23%), Seat(-11%) et Daewoo (-10%).
    Concernant l'utilitaire, le montage local reste le plus dynamique avec 5.154 unités vendues au terme des sept premiers mois, contre 2818 pour l'importé monté. Renault, leader l'an passé sur ce segment de marché, rafle une fois encore la plus haute marche du podium avec 3.641 VUL (véhicules utilitaires légers), soit presque 70% du montage local et 45% de tout l'utilitaire. Une prestation due en majeure partie à l'arrivée du Kangoo.
    Seat marque la plus importante progression dans la catégorie de l'importé monté avec 59 unités vendues, soit 392% de plus que l'année précédente. Hyundai et Nissan réalisent également de jolis scores avec respectivement 105 et 102% de progression.

    Ghassan KHABER

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc