×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Les techniciens obtiennent gain de cause

Par L'Economiste | Edition N°:1668 Le 23/12/2003 | Partager

Le Premier ministre Driss Jettou tient ses promesses. Driss Jettou est sur la voie de boucler définitivement le dossier des techniciens. Mohamed Ibrahimi, de la Primature, a reçu les représentants des syndicats (FDT, CDT, UGTM et UMT) et ceux du gouvernement (Finances et de la Modernisation des secteurs publics). L’objectif est de trouver un accord de principe sur les statuts et les augmentations des indemnités pour ce corps de la fonction publique. Le comité de coordination, qui regroupe l’ensemble des syndicats auxquels sont affiliés les techniciens, était d’accord sur les propositions du gouvernement. L’accord comprend deux volets, les statuts et les indemnités.Sur le volet du système indemnitaire, pour les techniciens de grade 2 échelonnés au 8, le gouvernement propose une augmentation des indemnités de 500 DH par mois au lieu de 300 DH prévues initialement dans le cadre de l’accord social du 30 avril dernier. Pour les premiers grades échelon 9, les augmentations des indemnités seront de 600 DH par mois au lieu de 300. Pour les techniciens spécialisés (échelle 10) grade 1 à 5, ils auront une augmentation de 1.050 DH. Pour ceux qui sont placés aux grades exceptionnels, une augmentation de 1.250 DH leur sera accordée. Pour l’échelle 11 (grade 1 à 5), des augmentation atteignant 1.600 DH et le grade supérieur 2.000 DH.La nouveauté apportée par l’accord convenu entre syndicats et gouvernement consiste à ouvrir les portes de l’échelle 11 aux techniciens, contrairement à ce qui se faisait auparavant l le plan de carrière de ce corps se limitait, dans la fonction publique, à l’échelle 10. Le deuxième volet de l’accord porte sur les statuts. A cet effet, un nouveau cadre sera créé dans les textes relatifs aux statuts de la fonction publique et qui permettra aux techniciens l’accès à l’échelle 11 selon des critères d’exigibilité. Un quota de 22 % sera appliqué pour les techniciens remplissant certaines conditions. 11 % passeront par voie de concours professionnel et autant par ancienneté (10 années de fonction).A noter que les augmentations prendront effet à partir du premier juillet 2003 et seront inscrites dans le projet de budget 2004.Nabil BOUBRAHIMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc