×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:3509 Le 15/04/2011 | Partager

• Affaire ONDA: La procédure judiciaire réactivée
Les enquêtes successives de l’Inspection des finances et des magistrats de la Cour des comptes autour de Abdelhanine Benallou, directeur général sortant de l’ONDA, et son ex-chef de cabinet, Amine Barkallil semblent aboutir. Sept autres salariés sont également visés. Rappelons que l’audit de la Cour des comptes, a révélé plusieurs dysfonctionnements entre 2003 et 2007. A commencer par celui de l’abus de marchés par entente directe (L’Economiste du 12 février 2010 et du 29 et 30 mars 2010). Il y a aussi le système de gestion des formations et des compétences pour un montant de 416.000 de DH. Il n’a jamais marché! Sans compter l’étrange acquisition de 1.500 chariots par an alors que plus de 889 unités sont entreposées dans des conditions inadéquates ou encore la vente de 10 lots de terrain pour villas, propriétés de l’Office, à Ifrane, à son profit ainsi qu’à des directeurs et responsables. Prix de vente? 286 DH/m2. Juste après les enquêtes, Benallou et Barkallil ont été interdits de quitter le territoire.

• Fitch rehausse La note Wafa Gestion
Fitch rating relève la notation d’asset manager de Wafa Gestion pour ses activités de gestion basées à Casablanca. Pour l’agence, «la société de gestion d’actifs dispose de processus de gestion stables et rigoureux ainsi que d’une plate-forme technologique de qualité». Cependant, elle rappelle «la nécessité d’un contrôle plus robuste de sa structure organisationnelle toujours en attente des ressources dédiées pour la gestion des risques d’investissement». Fitch note aussi qu’il existe «un potentiel d’amélioration de la gestion des risques de la société, tels que les risques de crédit et de liquidité, ainsi que d’éventuels conflits d’intérêts compte tenu de l’appartenance à Attijariwafa bank».

• Unimer: CNIA monte dans le capital
CNIA Saada se renforce dans Unimer. L’assureur a acquis sur le marché central, pas moins 312.500 actions de la société au cours unitaire de 160 DH. Cnia franchit ainsi le seuil de participation de 5% à la hausse dans le capital d’Unimer. Suite à cette transaction, l’assureur détient 603.080 actions soit 6,02% de son tour de table. Dans les douze mois qui suivent le franchissement de seuil précité, Cnia envisage de poursuivre les achats sur la valeur.

• Autoroutes: Fès-Oujda en juin
L’ouverture de l’autoroute Fès-Oujda serait bel et bien maintenue pour juin. Selon nos informations les équipes d’ADM, et de l’Equipement travaillent d’arrache pied pour être dans les temps en dépit d’une géologie qui présente beaucoup d’instabilité. Sur certaines zones du tronçon, c’est pratiquement une organisation en 3x8 qui a été retenue.

• 90.000 agriculteurs insolvables
Sur les 250.000 agriculteurs financés par le Crédit Agricole, 90.000 peinent jusqu’à présent à rembourser leurs dettes. Les arriérés sont estimés à 2 milliards de DH alors que les crédits accordés aux clients dits réguliers s’élèvent à 7,5 milliards de DH. Pour assainir la situation des créances en souffrance, la banque envisage de procéder un nième rééchelonnement des dettes avec suppression des pénalités de retard et baisse des taux d’intérêt.

• Des hommes d’affaires turcs au Maroc
Une délégation d’hommes d’affaires turcs séjournera à Casablanca du 2 au 4 mai. Des rencontres bilatérales sont notamment prévues mardi 3 mai dans la capitale économique avec les opérateurs marocains du secteur de l’automobile.

• Réforme constitutionnelle: Menouni reçoit le patronat
Après avoir rencontré les partis politiques, les syndicats, les ONG, la commission consultative pour la révision constitutionnelle doit rencontrer, le 19 avril, les membres de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). Les propositions de réforme du patronat devraient porter sur des questions telles que la bonne gouvernance, le climat des affaires, la fiscalité, l’investissement…

• Ramed: Plus de 63.000 cartes distribuées à Tadla-Azilal
Le nombre de cartes Ramed distribuées dans la région pilote de Tadla-Azilal s’élève actuellement à 63.441. Ce qui correspond à 225.546 bénéficiaires (soit 51% de la population éligible dans la région). Le Souverain a transmis des instructions au gouvernement pour la généralisation du programme à l’ensemble du pays et ce, avant fin 2011. Un projet sur lequel trois commissions travaillent actuellement.

• L’usine Renault-Nissan primée à Bruxelles
L’usine Renault-Nissan de Tanger a reçu le prix de la production lors des «Sustainable Energy Europe Awards 2011», évènement pour les acteurs des programmes d’énergie durable en Europe, organisé par l’UE. L’usine a reçu le prix parmi les 303 projets présentés dans 6 catégories.
C’est Michel Faivre-Duboz, DG du groupe Renault au Maroc qui a reçu le prix des mains du directeur sénior Energy et Climate Change chez Philips. L’usine de Tanger sera la première usine automobile affichant une émission « zéro carbone ».

• Gestion déléguée: Le contrat avec Alsa annulé à Agadir
Le tribunal administratif d’Agadir a prononcé mardi 12 avril en 1re instance l’annulation du contrat de gestion déléguée du transport attribué par la wilaya d’Agadir à Alsa. L’affaire avait été introduite en justice par le transporteur GAB, qui estime avoir été injustement écarté dans le cadre de l’appel d’offres relatif au transport urbain d’Agadir. C’était du temps de l’ancien wali d’Agadir, Rachid Filali. C’est la deuxième fois qu’un jugement d’annulation est prononcé contre ce contrat.

• OCP participe à la 6e édition du Siam
Pour la 6e année consécutive, OCP est le partenaire officiel du Salon international de l’agriculture au Maroc. Le groupe axe sa participation autour de la «fertilisation raisonnée». Pour rappel, cette nouvelle édition est placée sous le thème de «l’agriculture solidaire», une thématique qui s’inscrit dans la continuité du Plan Maroc vert.

• Hommage à Jean Védrine, ami du Maroc
Le groupe scolaire Louis Massignon et le réseau Osui rendront hommage ce samedi 16 avril à Jean Védrine, à l’occasion de l’attribution de son nom à la médiathèque du lycée. A cette occasion, son fils, Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères français, sera présent à Casablanca. Jean Védrine, mort le 25 janvier 2010 avait alerté en 1953 François Mitterrand sur les brutalités commises au Maroc, ce qui a conduit le futur président de la République à signer, avec des personnalités comme Albert Camus ou Alain Savary le Manifeste France-Maghreb demandant que «soient mis en œuvre tous les moyens légaux pour que les principes des droits de l’homme soient appliqués sans distinction en Afrique du Nord».

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc