×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:3353 Le 02/09/2010 | Partager

. Etat civil: 40 millions d’actes à saisir Inscrite parmi les projets phares du plan Maroc Numeric 2013, la modernisation de l’état civil fait partie des projets prioritaires de transformation de la gestion communale. Elle vient d’ailleurs de faire l’objet d’un appel d’offres lancé par le ministère de l’Intérieur. Objectif, constituer une base de données électronique à travers la saisie des actes à partir des registres papier. Ce chantier qui a déjà démarré à Casablanca sera donc étendu aux villes. Il s’agira de saisir près de 40 millions d’actes dans près de 2.000 bureaux d’état civil dans toutes les villes à l’exception de Casablanca. La clôture de la reprise de l’historique pour l’ensemble du Royaume est prévue pour décembre 2011.. Lancement de Moussanada pour l’agroalimentaire L’Agence nationale pour la promotion de la PME (Anpme) vient de lancer l’offre Moussanada TI dans le secteur de l’agroalimentaire. L’offre qui s’inscrit dans le cadre du plan Maroc Numeric 2013, a pour objectif d’accélérer l’usage des technologies de l’information par les PME pour améliorer leur productivité. Pour rappel, l’Anpme prend en charge les coûts inhérents à l’offre Moussanada TI en termes d’assistance à maîtrise d’ouvrage, d’acquisition de licences et de leur intégration à hauteur de 60% du coût global et dans une limite de 400.000 DH par entreprise.. Aéroports: Le nombre de passagers en hausse de 14%Le nombre de passagers ayant transité par les aéroports nationaux au terme des sept premiers mois de l’année s’est élevé à près de 7,5 millions contre 6,4 millions pour la même période de l’année écoulée. Soit une progression de 17%. L’aéroport Mohammed V s’adjuge 47% du nombre de passagers, tandis que les aéroports des principaux pôles touristiques, Marrakech et Agadir, ont respectivement drainé 24 et 10% du nombre de passagers.. Plus de 5,6 millions de touristes ont visité le MarocLes arrivées de touristes aux postes frontières ont augmenté de 10% par rapport à la même période de 2009 : 5,6 millions de touristes. Par ailleurs, le nombre de nuitées enregistrées au niveau national a progressé de 12%. Marrakech s’est classée en tête des villes, avec 550.000 nuitées, soit une hausse de 17% par rapport à la même période de 2009. Elle est suivie d’Oujda-Saïdia, avec 260.000 nuitées, soit une progression de 65%. L’analyse par marché émetteur indique que ce sont les Britanniques et les résidents qui ont boosté les nuitées. Ces deux marchés ont généré 53% du total des nuitées additionnelles. Quant au taux d’occupation des chambres, il s’est amélioré de 6%, pour s’établir à 44% à fin juillet 2010.. Rabat/Bouregreg: Les délais seront respectésTous les chantiers lancés dans le cadre du projet de Bouregreg: pont, tunnel des Oudayas et tramway seront prêts à la fin de l’année. Cela  a été confirmé par la direction de l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg, lors d’une visite des projets, organisée mardi dernier au profit des conseillers de la ville. Pour le tramway, après Salé, les essais techniques vont commencer à Rabat samedi prochain  de 6h à 14h. Pour le projet Amwaj, l’agence réaffirme son attachement à sa réalisation avec d’autres partenaires nationaux après le départ du groupe émirati  Sama Dubai.   . CDG Capital: Changement de DG?Le marché se fait l’écho d’un changement à la tête de CDG Capital. Selon la rumeur, Hamid Taoufiki prendrait la place d’Amine Belhalima, qui garderait sa casquette d’administrateur directeur général de Fipar-Holding. Cet ex-patron des activités de marché de Calyon Asie (filiale du Crédit Agricole France) est un diplômé de Polytechnique et des Ponts et Chaussées. Contactées par L’Economiste, ni la CDG ni sa filiale CDG Capital n’ont voulu confirmer ni infirmer cette rumeur . La conjonctivite de retourDe nombreux cas de conjonctivite se sont déclarés récemment à Casablanca. L’émergence de cette infection, très contagieuse, coïncide avec la vague de chaleur enregistrée ces derniers jours, explique Dr Mohamed Naciri Bennani, président du syndicat national des médecins du secteur libéral. Les médecins mettent en cause la poussière qui peut être chargée de bactéries ou encore la mauvaise qualité de l’eau notamment dans les plages ou les piscines.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc