×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:2931 Le 30/12/2008 | Partager

    . Endettement: Le fichier positif pour 2009 Les banques et sociétés de financement sont en train de travailler en collaboration avec Bank Al-Maghrib sur un projet de crédit de bureau qui verra le jour en 2009. Il s’agit du fichier positif, qui va permettre de connaître l’endettement réel du client dans l’ensemble des établissements financiers. A chaque demande d’octroi de crédit, les banques auront la possibilité de le consulter. . CDVM: Un texte sur l’autonomie pour bientôtSelon Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib, le texte pour l’autonomie du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) est dans le circuit d’analyse et de décision. Une fois promulgué, ce texte procurera l’autonomie totale pour le gendarme de la Bourse à l’image de BAM. Le rêve de Dounia Traârji, DG du CDVM est en phase de se réaliser. . BAM: Pas de Madoff dans les actifs marocainsDe jour en jour, l’affaire Madoff retentit sur les places financières. Jusqu’à preuve du contraire, le Maroc à travers ses institutions financières (banques, assurances,…) ne serait pas touché. C’est ce qu’a fait savoir le gouverneur de Bank Al-Maghrib à L’Economiste. Il ajoute qu’il attend les résultats des investigations des banques sur le sujet, en précisant «qu’il n’y avait pas de Madoff dans les actifs marocains». . Tarifs unifiés pour 20 opérations bancairesLe gouverneur de Bank Al-Maghrib veut en finir avec l’anarchie qui règne en matière d’agios bancaires. Lors d’une rencontre avec la presse le 25 décembre (cf. www.leconomiste.com), Abdellatif Jouahri a promis «de clarifier les choses». Il a ainsi appelé les banques à unifier les tarifs des 20 opérations les plus courantes, sachant que «les taux bancaires vont probablement augmenter en 2009». . Pas de visibilité sur le titre IAM à l’EuronextSur l’Euronext, le titre Maroc Telecom reste orienté à la baisse. Situé à 15,28 euros, il est demeuré sous sa moyenne mobile à 50 jours. Une situation qui, selon des analystes français, dégrade les perspectives sur le titre et les indicateurs stochastiques ne donnent aucun signal clair sur son évolution pour les jours à venir.. Baisse de l’indice des prix à la production industrielleL’indice des prix à la production des industries manufacturières a accusé, en novembre dernier, une baisse de 7,6% par rapport au mois précédent. Selon le Haut commissariat au plan (HCP), cette baisse s’explique notamment par la baisse de 26,4% dans la branche «raffinage de pétrole» et de 1% dans l’industrie du caoutchouc et des plastiques. L’enquête mensuelle du HCP relève, en outre, un recul de 1,6% des prix de production des «industries extractives». Ce repli résulte en particulier de la baisse de 2% des prix des produits de la branche «autres industries extractives», notamment le bitume dont l’indice a baissé de 24,6%. Le HCP fait état, par ailleurs, d’une stagnation au niveau de la «production et distribution d’électricité et d’eau». . Licences TV: Deux candidats se retirentDeux candidats viennent de se retirer de la course à l’octroi des licences télé. Il s’agit de Chada TV de Rachid Haïg, patron de Chada FM, et de Diar TV, de Karim Oughla. Pour rappel, bien avant ce retrait, Younes Boumehdi, patron de Hit Radio, a lui aussi retiré le dossier de Nayda TV. A la Haca, le comité d’étude des candidatures se réunit régulièrement pour trancher. L’annonce des résultats et l’attribution de nouvelles licences sont prévues pour les jours qui viennent. . Télévision: Akhannouch se retire de Integral MediaLe tour de table du projet de télévision Integral Media, initié par l’actuel ministre de l’Agriculture, volerait en éclats. De sources proches du projet, l’on annonce le retrait de Aziz Akhannouch, qui détenait 62% du capital. Quel avenir pour le projet? Difficile à dire. Karim Bennani, patron de l’agence de communication MCN (10%) et Fouad Ali El Himma (2%), un journaliste français, dont l’identité n’est pas révélée, ou encore le groupe d’investisseurs étrangers détenant 21% du tour de table auront la lourde tâche de sauver la mise. . Un projet Marjane au BelvédèreAprès le projet d’Asswak Assalam, c’est autour de la chaîne Marjane de construire un nouvel hypermarché au quartier Belvédère à Casablanca. Le projet sera situé derrière la gare ferroviaire Casa-Voyageurs, dans une zone qui a été dédiée jusque-là à des casernes militaires. . Al Omrane Marrakech certifiée Iso 9001La filiale du groupe Al Omrane à Marrakech vient d’être certifiée ISO 9001 (version 2000) pour l’ensemble de ses prestations et services. C’est la première filiale du groupe à décrocher cette distinction. Deux autres filiales, également engagées dans ce système de certification, lui emboîteront bientôt le pas. Dans son plan d’action, le ministère de l’Habitat prévoit la certification d’autres filiales d’Al Omrane ainsi que des agences urbaines. . Syndicats: L’UNTM met en gardeL’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) a décidé d’observer, le 22 janvier prochain, une grève générale préventive de 24 heures, dans le secteur de la fonction publique, des collectivités locales et des établissements publics et semi-publics, avec l’organisation d’un sit-in devant le ministère de la Modernisation des secteurs publics.Ce débrayage intervient pour faire face, à ce que le syndicat qualifie «d’impasse dans laquelle se trouve le dialogue social». Les membres du bureau national, qui ont examiné plusieurs sujets, outre le dialogue social, ont fait part « de leur regret à l’égard de la position du gouvernement qui videra le dialogue social de son contenu, par le report de la satisfaction de certaines revendications à l’année 2011». . Les barrages pleins à plus de 60%Bonnes réserves pour les barrages. Le niveau de l’ensemble des ouvrages a sensiblement grimpé. Au 29 décembre, on enregistrait un taux de remplissage de 60,1% contre 42,8% à la même période en 2007. Les réserves atteignent près de 9,367 milliards de m3. De nombreux ouvrages moyens affichent plein. C’est le cas notamment du barrage Hassan Addakhil: 100% contre 45,3% en 2007. Toutefois, le niveau reste inégal selon les régions. Les grands barrages, malgré une hausse des réserves, restent en deçà des capacités. C’est le cas notamment d’Al Massira qui affiche un taux de remplissage de 17,2%. . RAM: Un Casa-Barcelone de la peurLes passagers du vol RAM Casablanca-Barcelone du samedi 27 décembre ont eu la peur de leur vie. Une demi-heure après le décollage, l’équipage leur a annoncé que l’avion retournait à Casablanca en raison d’une panne technique. L’atterrissage à l’aéroport Mohammed V s’est bien déroulé. De nombreux passagers ont finalement reporté leur voyage alors que d’autres devraient attendre un avion provenant de Londres pour réembarquer. Tous se plaignent de la prise en charge au sol où, manifestement, personne n’était en mesure de leur donner des informations sur la suite.. Braquage à Marrakech Un jeune individu a braqué hier lundi une agence bancaire à Marrakech, emportant plus de 170.000 DH, selon des sources policières. Le braquage a eu lieu lorsque le malfaiteur (26 ans) a fait irruption vers 11 heures dans une agence de Wafacash sise avenue de Safi, menaçant l’employée de l’agence avec une arme blanche avant de lui ligoter les mains et de lui mettre un ruban adhésif sur la bouche, en l’absence d’agents de sécurité ou de caméras de surveillance.. Un Salon de l’eau le 14 janvierDu 14 au 18 janvier, la ville de Casablanca abritera, la première édition du salon international des technologies de l’eau et de l’assainissement «SITeau». L’événement se tiendra à l’ex-Cathédrale du Sacré-Coeur. Y prendront part des exposants, nationaux et internationaux, représentant les secteur public, privé, le monde académique, des ONG ainsi que des organismes spécialisés dans le «renforcement de capacités» (études, conseil, systèmes d’informations, formation). Des débats et échanges d’expériences sont également prévus. Ils porteront sur des thématiques comme: géopolitique et globalisation, technologies de l’eau, usages et milieux, responsabilité sociétale des entreprises…

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc