×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2428 Le 22/12/2006 | Partager

. Conseil de gouvernementAu cours du Conseil de gouvernement qui s’est réuni le 21 décembre celui-ci a approuvé 1 projet de loi et 3 projets de décret. Le 1er projet de loi est relatif aux mesures de protection des consommateurs. Les 3 projets de décret portent sur les établissements et cités universitaires, sur les attributions des établissements universitaires, les cycles d’études supérieures et les diplômes nationaux correspondants, ainsi que sur le mode d’élection des représentants des magistrats au Conseil des tribunaux financiers. . Bourse: Addoha repart à la hausseAprès la légère hausse de la veille (0,07%), le titre Addoha a repris 3,07% à 2.886 DH, hier 21 décembre. La valeur a encore raflé près des trois quarts du volume global (1,34 milliards de DH), après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 919 millions de DH. Des sources boursières indiquent que plusieurs institutionnels reprennent des positions sérieuses sur le titre. Cette reprise intervient dans un marché en regain de hausse. Masi et madex ont pris 0,38 et 0,35% à 9.436 et 7. 714 points. Par ailleurs, plusieurs small caps ont été réservées à la hausse, notamment Involys (423 DH), Fenié Brossette (751 DH), Auto Nejma (1.510 DH). . Les absents…La Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI) a tenu mercredi dernier, à huit clos, une «réunion de crise» au siège de la CGEM à Casablanca. Des discussions houleuses pour clarifier les «attaques» publiques de Miloud Chaâbi à l’endroit de son confrère et concurrent Anas Sefroui, d’Addoha. Le président de la FNPI et d’Ynna Holding avait déclaré que le groupe Addoha a bénéficié de prix préférentiels pour l’acquisition de son foncier et que ces avantages comptaient pour 7 milliards de DH. Les deux promoteurs ont déclaré, à la sortie de la réunion, «mettre de côté leurs différends» et «se mobiliser pour défendre les intérêts de la Fédération face aux investisseurs étrangers»! La FNPI «dénonce les privilèges accordés à ces derniers»... Les absents ont toujours tort!. Chaâbi censeur et protecteurA la sortie de la réunion de la FNPI, Miloud Chaâbi s’est interposé entre un journaliste et Anas Sefrioui. «C’est moi le porte-parole officiel de cette réunion», a-t-il revendiqué… sans pour autant répondre à la question du journaliste! Celui-ci tentait de faire réagir le président d’Addoha sur les accusations de favoritisme émises par le même Chaâbi à son encontre. Chaâbi a donc protégé Sefroui des accusations qu’il lui avait lui-même portées…. La FNPI tire sur Al OmraneLa FNPI rencontrera mardi prochain Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat. Un cahier de doléances bien rempli devrait être présenté au ministre. Les promoteurs demandent, entre autres, la privatisation de la holding Al Omrane. Ils estiment que celle-ci, avec son statut actuel et les privilèges fonciers dont elle jouit (selon eux), fausse le marché. . OCP: 1er CA sous TerrabL’OCP a tenu jeudi son conseil d’administration sous la présidence du Premier ministre. A l’ordre du jour: le nouveau plan stratégique du groupe et le projet d’externalisation de la Caisse de retraite. Mustapha Terrab, dg de l’Office, tient son premier conseil d’administration. . Génériques: Les ONG s’en mêlentComme il fallait s’y attendre, notre article « Génériques: C’est parti pour une nouvelle polémique!», paru dans l’édition du mercredi 20 décembre, a fait réagir la société civile. Le collectif de défense et de promotion des médicaments génériques a publié hier jeudi un communiqué dénonçant l’initiative de l’Amip en vue de la suppression des 5% sur le prix de tout nouveau générique. Pour le collectif, «cette tentative est une remise en cause d’un des principes fondamentaux de la politique nationale de santé (…) et ne peut être considérée que comme une atteinte aux droits des Marocains d’avoir un accès facilité aux médicaments».. Wafacash: Des agences itinérantesWafacash a mis en place des agences itinérantes dans lesquelles est proposé l’ensemble de ses services et principalement les transferts Western Union. Ces agences mobiles sont destinées à sillonner les villages et souks du Royaume, suivant un itinéraire prédéfini par région. . Nouveau DG à Diar Al MadinaDiar Al Madina, filiale de CDG Développement et spécialisée dans la gestion locative, vient d’avoir un nouveau DG. Il s’agit de Samir Alami, qui a passé cinq ans au sein de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) en tant que directeur administratif et financier de MedZ (ex-Maroc Hôtels et Villages). Rappelons que Samir Alami est passé auparavant par Sonadac et l’Odep. . Interdiction de l’hebdomadaire «Nichane»Le Premier ministre a pris un arrêté motivé d’interdiction de l’exposition sur les voies publiques ainsi que la diffusion par quelque moyen que ce soit de l’hebdomadaire «Nichane» publié en langue arabe, indique un communiqué du Premier ministre. Par ailleurs, le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Casablanca a ordonné à la police judiciaire de diligenter une enquête au sujet de l’article publié par l’hebdomadaire, dans son édition n° 91, livraison du 9 au 15 décembre 2006, sous le titre «Blagues: comment les Marocains rient de la religion, du sexe et de la politique?» et qui renferme des expressions «attentatoires» à la religion islamique. . MedZ: 5 milliards de DH en trois ansLes investissements de MedZ, filiale CDG Développement, seront de l’ordre de 5 milliards de DH sur la période 2007-2009. L’Ex-Maroc Hôtels et Villages prévoit pour la seule année 2007 un investissement global de l’ordre de 1,2 milliard de DH. Ce montant devra servir au financement des projets d’aménagement de pôles touristiques, industriels et de technologie que lancera le groupe l’année prochaine dans plusieurs régions et villes du pays. . Nouveau DG chez Air LiquideJean-Baptiste Salles, 43 ans, est le nouveau directeur général d’Air Liquide Maroc. Il a pris ses fonctions le 1er décembre, succédant ainsi à Paul Leondaridis qui reste dans le groupe pour s’occuper des grands projets en Afrique. Une fonction qu’il assure, pour l’heure, depuis Casablanca. Jean-Baptiste Salles, qui est un pur produit du leader mondial des gaz industriels et médicaux et des services associés, est arrivé à Casablanca après avoir passé plus de six ans en Chine dans les affaires et la direction de projets.. Aéroport de Dakar: Mission accomplie pour BMCE CapitalLe contrat de gestion déléguée du nouvel aéroport international de Dakar Blaise Diagne a été attribué à l’allemand Fraport AG pour une durée de 25 ans. Cette concession englobe la gestion, l’exploitation, l’entretien et la maintenance de l’édifice dont la capacité s’élève à 3 millions de voyageurs. La banque d’affaires BMCE Capital Afrique a contribué à la préparation de l’appel d’offres, la sélection des candidats et la finalisation du contrat de concession dans le cadre d’une mission auprès de l’Etat sénégalais. A noter que le nouvel aéroport sera opérationnel d’ici 2010.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc