×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1922 Le 22/12/2004 | Partager

. Une ville satellite intégréeSM le Roi Mohammed VI a donné hier, 21 décembre, à la commune rurale de Harbil (wilaya de Marrakech) le coup d’envoi du projet de création de la ville nouvelle de Tamnsourt. Il s’agit d’une ville satellite intégrée qui se situe dans la périphérie à une vingtaine de km de Marrakech. Ce projet, mené par les Erac et les collectivités locales, doit permettre de désengorger Marrakech.. Plus de 140 milliards de DH d’avoirs extérieursLes avoirs extérieurs atteignent à fin octobre 2004 un peu plus de 140 milliards de DH. Ils enregistrent une progression de 12,9 milliards de DH, soit 10,2% depuis le début d’année.. Renault présente un prototype de grand taxiAfin de renouveler le parc vieillissant des grands taxis dominé par des Mercedes 240, Renault Maroc vient de présenter un prototype aux syndicats et représentants des taxis drivers. Objectif, avoir l’adhésion de la profession et porter des ajustements à l’offre en fonction de ses attentes. L’offre consiste en un prototype Kangoo 1,9 litre diesel identique au Kangoo berlinisé 5 places. Le véhicule a été aménagé pour répondre aux besoins des taxis avec notamment une banquette arrière 2 places et une banquette 3 places en plus de la place passager. Un véhicule de 7 places en comptant le conducteur. Renault Maroc enregistre avec satisfaction l’acceptabilité du produit par les professionnels. Par ailleurs, l’entreprise compte procéder à des ajustements en attendant l’homologation du projet par les pouvoirs publics.. GPBM/Fnam: Le pont est jetéUne commission vient d’être constituée pour identifier les pistes de collaboration entre les banques et les associations de microcrédit. Pour le président de la Fédération, l’objectif est de mieux faire connaître le métier de la microfinance et de défricher le terrain pour permettre au secteur de lever les fonds nécessaires à son développement. Il s’agit également d’institutionnaliser la relation entre les banques et les associations et d’uniformiser le processus de financement.. Maroc Telecom prend 22% en toutLe titre Maroc Telecom a clôturé sa séance d’hier à 83,24 DH dans un volume de 114 millions de DH. Il gagne ainsi 22% de sa valeur depuis son introduction le 13 décembre . A Euronext Paris, le titre cotait hier, à 30 mn de la clôture, 7,38 euros. Le volume échangé a atteint 5,97 millions d’euros. . AMO, code de la pharmacie: Début d’apaisement Jettou, qui présidait hier une réunion avec le corps des pharmaciens et les représentants de l’industrie pharmaceutique, a affirmé que ce secteur sera mis à contribution et impliqué dans toutes les étapes de l’application progressive de l’AMO. Concernant le code de la pharmacie, Jettou a précisé que le texte n’était encore qu’au stade des discussions et qu’il était toujours possible de se rattraper lorsque le projet atterrira au Parlement.S’adressant aux représentants des pharmaciens, le Premier ministre a été pour autant on ne peut plus ferme, précisant “qu’il ne céderait en aucun cas à des formes de chantage ou de pression”. . Onda: CA le 24 décembreL’Onda tient son conseil d’administration le 24 décembre. Une journée d’information est organisée le même jour pour faire découvrir les nouvelles installations aéroportuaires ainsi que le chantier de la nouvelle aérogare. L’avancement du plan de développement stratégique 2004-2007 sera également exposé. Ce sera aussi l’occasion de présenter le nouvel opérateur de handling, Mar handling.. Un ancien cadre de Maroc Telecom à NormactionChristian Villetorte, ancien directeur des ventes de Maroc Telecom, a été nommé en France à la tête de l’antenne nord-ouest de la société Normaction, un des principaux acteurs dans la gestion des communications téléphoniques et des services de sécurité informatique. Agé de 46 ans et diplômé de l’ESG Paris, Villetorte rejoint Normaction après plus de 20 ans de carrière à des postes de direction commerciale et marketing occupés au sein d’entreprises d’envergure, telles que Photomaton, Spector Photogroup, Belgacom et Vivendi Telecom International. Il fut plus récemment directeur des Ventes de l’opérateur Maroc Télécom, poste qu’il a occupé jusqu’au mois d’août 2004. . Droits de l’homme, quezaco?Les notions des droits de l’homme et de civisme sont le parent pauvre des programmes scolaires du MEN. Du moins si l’on en juge d’après les résultats inquiétants d’une étude de l’OMDH qui a porté sur 21 livres parmi les 64 agréés par le ministère au titre de l’année scolaire 2003/2004. L’accent a notamment été mis sur les manuels d’histoire-géographie, d’éducation islamique, d’art plastique, de langue arabe et de langue française, l’objectif étant d’évaluer le degré de respect des engagements du gouvernement quant à l’intégration des principes des droits de l’homme au niveau de l’éducation nationale et de l’enseignement. L’étude a relevé le manque et même parfois l’absence des principes des droits de l’homme parmi les valeurs à inculquer aux enfants. Par ailleurs, les principes de liberté, de droits et d’obligations ne sont pas bien expliqués dans les livres scolaires et véhiculent parfois de faux messages.. Stage pour muezzins Un stage de formation au profit des muezzins exerçant dans les différentes mosquées de Marrakech aura lieu, le 23 décembre, à l’initiative du Conseil des ouléma de la ville. Le stage comporte notamment une séance de formation et d’application des règles en matière d’appel à la prière. Cette session qui verra la participation d’une pléiade d’ouléma et membres du conseil sera l’occasion pour les muezzins de débattre de l’ensemble des questions se rapportant au thème de cette formation et de faire part de leurs suggestions.. Liberté provisoire pour 3 Marocains de GuantanamoLa chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat a décidé lundi 20 décembre d’accorder la liberté provisoire à trois des cinq Marocains, anciens détenus de la base américaine de Guantanamo. Il s’agit des dénommés, Redouan C., ex-marchand ambulant, né en 1972 à Safi, Abdellah T, ancien employé d’une agence de transport urbain, né en 1955 à Ouled Frej (El Jadida) et Mohamed O., ancien aide plombier, né en 1979 à Khouribga. La Cour a par ailleurs décidé de reporter au 28 décembre l’examen de cette affaire, suite à une requête écrite du procureur général près la Cour d’appel qui a demandé d’entreprendre une «instruction complémentaire» sur ce dossier. . 5 ans de prison ferme pour un pédophile français… La chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat a réduit, le 20 décembre, de 10 à 5 ans de prison ferme la peine prononcée en 1re instance à l’encontre du ressortissant français, Daniel André (53 ans), accusé d’avoir suborné et violé une dizaine de mineurs. L’accusé a été également condamné à une amende de 20.000 DH pour chaque enfant victime de ses actes. La Cour a, par ailleurs, confirmé la peine de 4 ans de prison ferme prononcée à l’encontre de son complice marocain pour non-dénonciation. . … et autant pour un gardien pédophile de RabatLa chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat a condamné, le 20 décembre, à une peine de 5 ans de prison ferme, Saïd A., gardien d’une crèche d’enfants au quartier de l’Agdal à Rabat, assortie d’une amende de 30.000 DH, pour viol d’un mineur. La mère de l’enfant a déclaré à la presse, à l’issue du verdict, qu’elle s’attendait à une sentence d’au moins 15 ans de prison ferme à l’encontre de l’accusé, considérant «injuste le fait d’écarter dans cette affaire la responsabilité de l’établissement scolaire» où son fils avait fait l’objet de sévices de la part du pédophile. L’association Ma tkich weldi (touche pas à mon enfant) créée en 2004 après cette affaire a soutenu la famille de la victime.. Impôt: Le nouveau «service de proximité» à Casa-AnfaLe guichet du Service de l’enregistrement de Casa-Anfa (situé en face de l’ancien siège de la préfecture de Police de Casablanca) mérite le prix de bonnet d’âne en matière de qualité de service au contribuable. Pour la moindre formalité d’enregistrement des actes, il faut attendre au minimum quinze jours, voire plus si le chef a signé le document (et encore s’il est de bonne humeur)! Le prétexte avancé est le manque de personnel et la défaillance de l’informatique. Par ailleurs, le service a eu la bonne idée d’instaurer l’horaire continu, mais personne ne se soucie de permanence entre midi et quatorze heures. Cela s’appelle un service de proximité. . Code du travail: Les décrets d’application en Conseil des ministresPlusieurs décrets d’application du code du travail seront au menu du Conseil des ministres qui se tient aujourd’hui. Tant attendus, ces textes permettront de clarifier certains points ambigus dans la législation.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc