×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1914 Le 10/12/2004 | Partager

    . Pèlerinage: Le séjour ne doit pas dépasser 30 jours…Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a annoncé le 9 décembre que son département a fixé la durée du séjour des pèlerins entre 28 et 30 jours dans le souci de leur assurer de meilleures conditions de séjour dans les Lieux Saints. La date du retour des pèlerins sera mentionnée par un cachet qui sera imposé sur leurs passeports et leurs carnets de pèlerins, et qui précise les numéros de vol et du billet ainsi que les dates des vols aller et retour. Le ministre a également souligné qu’aucun pèlerin ne pourrait changer la date de son retour sans l’aval de la représentation marocaine.. … Et les bagages 40 kgLe poids autorisé des bagages a été également limité à 40 kg alors que le prix à payer en cas d’excès de poids a été fixé à 15 rials saoudiens. La Compagnie aérienne de transport s’engage, en cas de retard ou de report des vols, à fournir les services nécessaires aux pèlerins et à leur assurer les conditions de sécurité conformément aux lois internationales en vigueur dans ce domaine.. Contrôle sanitaire rigoureux des pèlerinsLe ministère des Habous a également souligné qu’un contrôle sanitaire rigoureux des pèlerins a été effectué, expliquant que seuls ceux présentant une bonne condition physique et morale et ne souffrant d’aucune maladie chronique, ont été autorisés à accomplir le pèlerinage. Il a été également procédé à la fourniture des médicaments nécessaires pour subvenir aux besoins des pèlerins durant leur séjour.. Mesure exceptionnelle pour les céréales Le ministère de l’Agriculture a décidé, «à titre exceptionnel», de proroger jusqu’au 24 décembre la date limite des souscriptions au programme de garantie de la production céréalière contre la sécheresse. Dans un communiqué parvenu le 10 décembre à la MAP, le ministère indique que cette initiative a été prise en raison de la poursuite des opérations d’ensemencement des céréales d’automne dans la plupart des régions agricoles et afin de permettre à un plus grand nombre d’agriculteurs d’adhérer à ce programme. Le système de garantie de la production céréalière contre la sécheresse avait connu, à la veille de la présente campagne agricole, certains ajustements visant à inciter les agriculteurs à y adhérer massivement. Il avait ainsi été procédé à la reconduction de la subvention aux cotisations à hauteur de 50% tout en maintenant la contribution de l’Etat pour l’indemnisation des agriculteurs en cas de sécheresse avec une enveloppe de 120 millions de DH.. Analphabétisme: Un taux inférieur à 20% en 2010 Le secrétaire d’Etat chargé de l’Alphabétisation et de l’Education non formelle, Anis Birou, qui intervenait devant la Chambre des Représentants le 9 décembre, a indiqué que la stratégie de son département vise à réduire le taux d’analphabétisme à moins de 20% en 2010 pour son éradication à l’horizon 2015. Cette stratégie vise également à garantir l’éducation et la formation à l’ensemble des enfants non scolarisés (9-10 ans) et vivant dans une situation sociale difficile ainsi qu’aux adultes de moins de 35 ans (particulièrement les femmes du monde rural ou des régions pauvres) qui n’ont pas continué leurs études. . RAM: Une nouvelle desserte Nantes-Casablanca La compagnie Royal Air Maroc (RAM) ouvrira, le 17 décembre, une nouvelle desserte Nantes-Casablanca, dans le cadre du renforcement de son réseau à travers la France. Deux vols par semaine (vendredi et lundi) assureront cette nouvelle desserte et une troisième sera injectée (dimanche) à partir de fin mars 2005, précise le communiqué.. Des bons du Trésor adjugés pour 431 MDHLes bons du Trésor, négociés lors de la séance du 7 décembre 2004, ont été adjugés pour 431 millions de dirhams, indique un communiqué de Bank Al-Maghrib. Les Bons négociés sont d’une maturité de 52 semaines, précise le communiqué, notant que le règlement de cette transaction aura lieu le 13 décembre. Les montants proposés étaient de l’ordre de 731 millions de DH, est-il rappelé.. Les études pour 155 barrages fin prêtes Les études pour la réalisation de 155 barrages sont fin prêtes, dont 61 sont programmés dans les régions de Souss-Massa-Drâa, Guelmim-Smara et Meknès Tafilalet, a annoncé le 9 décembre le secrétaire d’Etat chargé de l’Eau, Abdelkebir Zahoud. Répondant à une question orale à la Chambre des Représentants, il a ajouté que 13 autres barrages sont en phase d’étude. Zahoud a indiqué que son département a réalisé plus de 72 petits et moyens barrages, dont 17 dans la région de Souss-Massa-Drâa, Guelmim-Smara et Meknès-Tafilalet, ce qui a permis la mobilisation de 400 millions de m3 d’eau.. Imams: Primes mensuelles plus élevéesGrâce à l’enveloppe supplémentaire accordée par le Souverain aux imams, le montant global des allocations devra atteindre les 417 millions de DH, soit une augmentation de 56% et les primes mensuelles passeront ainsi de 670 à 917 DH, a indiqué, le 9 décembre, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq. Dans le cadre d’une étude sur la situation du personnel chargé du culte, le ministère des Habous et des Affaires islamiques a procédé à un recensement de ce personnel, précisant que l’effectif est de 43.894 dont 33.082 imams. Concernant la couverture médicale du personnel chargé du culte, le ministère a entrepris des négociations avec la Mutuelle générale en vue de permettre à cette catégorie de citoyens de bénéficier de la couverture médicale.. Fonds de restructuration: Accord de l’AFDDe source proche de la fédération PME-PMI, le fonds de restructuration financière prévu pour prêter la dette des PME-PMI et doté d’un montant de 200 millions de DH sera opérationnel à partir de la première semaine de janvier 2005. L’AFD (agence française de développement) a donné son accord mercredi dernier sur les critères d’éligibilité et pour les 10 millions d’euros qu’elle mettra à la disposition du fonds. Maintenant c’est au Trésor de «jouer son rôle pour rendre opérationnel ce fonds à la date prévue surtout que la situation devient alarmante pour les PME». . Campagne RMA Watanya chez Impact C’est à l’agence Impact Communication qu’a été confiée la campagne de publicité de RMA Watanya, pour une nouvelle signature institutionnelle. . Forum de l’avenir: La CGEM et Al Akhawayne chargées du centre de formationDans le cadre du plan de réforme du Moyen-Orient et Afrique du Nord élargi, la fédération des PME-PMI et l’Université Al Akhawayne seront chargées de lancer le centre de formation en entreprise pour jeunes, prévu pour début 2005.. Maroc-Espagne: Conventions PMELa fédération des PME-PMI devrait signer la semaine prochaine trois conventions avec trois fédérations des PME-PMI les plus importantes: la catalane, les îles Canaries et Valence, selon une source de la fédération. Elles porteront sur les possibilités de délocalisation des activités industrielles des PMI espagnoles au Maroc, la création de joint-ventures dans l’agroalimentaire et le tourisme, sur la facilitation d’accès des produits des PME marocaines via l’Espagne.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc