×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1909 Le 03/12/2004 | Partager

    . OPV Maroc Telecom: 4 fois souscrite par les étrangers…Paris crée la surprise pour l’OPV Maroc Telecom. Les demandes de souscription enregistrées, jusqu’à jeudi 2 décembre, auprès des réseaux de BNP Paribas et Merrill Lynch, par les investisseurs étrangers (dont des investisseurs du Golfe), totalisent 4 fois les titres mis en vente (130,98 millions de titres offerts à prix ouvert dans une fourchette comprise entre 54,6 et 68,25 DH). A rappeler que l’initiateur de l’opération avait précisé dans sa note que les demandes de souscription des étrangers exprimées auprès des intermédiaires casablancais bénéficient d’une allocation prioritaire. . … et 2 fois par les particuliers nationaux…C’est l’euphorie dans les couloirs de certaines sociétés de Bourse de la place! Les boursicoteurs nationaux ont souscrit 2 fois les 20% des titres de l’OPV, la part qui leur est réservée (26.197.042 actions). Parallèlement, les premiers institutionnels locaux se manifestent avec des souscriptions de 100 à 300 millions de DH. Des traders estiment qu’à ce rythme, ils exprimeront d’ici le 7 décembre une demande égale à 3 fois les titres offerts. Rappelons que pour les particuliers, les souscriptions seront clôturées ce vendredi 3 décembre… jusqu’à 22h00, heure de fermeture chez certains réseaux bancaires. . ... Dernier jourExceptionnellement, 24 points de vente de la Société Générale Marocaine de Banques sont ouverts sans interruption de 8h30 à 20h, pour recueillir les souscriptions.. Montée en flèche des incidents de paiementSelon les chiffres de Bank Al-Maghrib, le nombre d’incidents de paiement interceptés depuis la création du Service central des incidents de paiement (SCIP) a atteint près de 1,5 million à fin juin 2004. Ce nombre est en hausse de 17,6% par rapport au premier semestre 2003.Par ailleurs, 370.109 clients sont interdits de chéquier (+19%) (voir aussi article en pages 3 et 4). . Affaire Hilali: Nouveau reportLa Cour d’appel d’Agadir a décidé, jeudi 2 décembre, de reporter au 13 janvier prochain la poursuite de l’examen de l’affaire Hilali. Ce nouveau report a été décidé parce que Mounir Majidi ne s’était pas présenté à cette audience. Tout autant que d’autres témoins-clés dans cette affaire. La Cour a décidé de leur adresser une nouvelle convocation. A rappeler que le colonel-major Mostapha Hilali est accusé entre autres de détournement de fonds du Palais royal d’Agadir. Il avait été arrêté et emprisonné en février 2004.. Retrait de liquiditésLes opérations de retrait de liquidités effectuées sur le marché monétaire par Bank Al-Maghrib, durant la semaine allant du 25 novembre au 1er décembre 2004, ont porté sur près de 2,49 milliards de dirhams en moyenne quotidienne. Sur ce total, 500 millions de DH ont été retirés sous forme de reprises de liquidités hebdomadaires au taux de 2,50% et près de 1,99 milliard sous forme de facilité de dépôt au taux de 2,25%, selon Bank Al-Maghrib. Les opérations de retrait de liquidités avaient porté sur 952,9 millions de DH en moyenne quotidienne durant la semaine allant du 18 au 24 novembre.. Des bons du Trésor pour 500 MDHLes bons du Trésor, négociés lors de la séance du 30 novembre 2004, ont été adjugés pour 500 millions de dirhams, selon Bank Al-Maghrib. Les bons négociés sont d’une maturité de 20 ans, précise le communiqué, signalant que le règlement de cette transaction aura lieu le 6 décembre.Les montants proposés étaient de l’ordre de 911 millions de DH, répartis entre les bons à 52 semaines (231 millions), à 5 ans (30 millions), à 15 ans (150 millions) et à 20 ans (500 millions de DH). . Reprise des importations de bovins reproducteursLes importations de bovins reproducteurs de race pure ont été réouvertes depuis le 17 novembre dernier, indique le ministère de l’Agriculture.Le ministère avait pris, fin 2000, des mesures conservatoires de prohibition d’entrée sur le territoire national d’animaux vivants de l’espèce bovine, suite à l’aggravation de la crise provoquée par l’extension de la maladie de la vache folle. Les importations de génisses d’élevage bénéficiaient avant d’un soutien de l’Etat, notamment en matière d’exonération de taxes et droits de douane.. La BAD prête 2,7 milliards de DH au MarocLa Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 1er décembre à Tunis, un prêt d’appui budgétaire de près de 2,7 milliards de DH pour le financement du programme de réformes du secteur des transports. Selon la BAD, ce programme est destiné à une libéralisation du transport routier, une meilleure identification du transport maritime, une plus grande participation du secteur privé aux activités commerciales dans les ports et à un renforcement de la compétitivité du pavillon national. . La RAM augmente son trafic vers l’Egypte…La RAM envisage d’augmenter, à partir de février 2005, de trois à sept le nombre des liaisons hebdomadaires entre le Maroc et l’Egypte.La décision d’augmenter le nombre des liaisons aériennes a été au centre d’une séance de travail, le 1er décembre dans la capitale égyptienne, entre les responsables des deux pays. Raison: une demande de plus en plus importante confirmée par la progression des voyageurs entre les deux pays. De plus, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la volonté de la RAM de faire du Caire une plate-forme et le point de départ de ses vols à destination des pays du Proche-Orient. Quelque 15.000 Marocains se rendent chaque année en Egypte. Le même nombre d’Egyptiens visitent le Royaume.. … et lance une desserte régulière sur EssaouiraLa Royal Air Maroc lance, en partenariat avec Régional Airlines, deux dessertes hebdomadaires, à destination de la ville d’Essaouira, au départ de Casablanca. Le vol inaugural de cette ligne a lieu ce vendredi 3 décembre.. Conflit de la Clémentine: EpilogueLa direction de la société Clémentine et les représentants des ouvriers sont arrivés, mercredi 1er décembre, à un accord mettant fin à près d’un mois de grève. Une réunion marathonienne a été tenue hier à ce sujet au siège de la province d’El Jadida. Deux dirigeants de la société, accompagnés du chef du personnel et 3 membres de l’UMT venus spécialement de Rabat, ont discuté plus de cinq heures sous l’arbitrage des autorités locales avant d’aboutir à l’accord. Les responsables de la société ont déclaré reconnaître la légitimité du bureau syndical et ont accepté la réintégration des ouvriers renvoyés à partir de samedi. Ils se sont également engagés à répondre positivement, mais par étapes, aux différentes revendications sociales des ouvriers. Ces derniers ont, pour leur part, annoncé que les tentes actuellement dressées devant Prim’Rose seront démantelées samedi, jour de la reprise du travail. . Merci facteur!En réaction aux agressions dont sont victimes les postiers que ce soit en ville ou dans les zones rurales, le Syndicat national des postes et télécommunications tente de sensibiliser l’opinion publique aux dangers qui guettent le postier lors de l’accomplissement de sa mission. Il interpelle en outre Barid Al-Maghrib pour qu’il adopte un plan d’action en vue de réduire les effets négatifs des incivilités et agressions. . La clinique Badr et les FrançaisLa clinique Badr à Casablanca a signé une convention tiers-payant avec la Caisse des Français de l’étranger. Les Français assurés auprès de cet organisme pourront désormais s’y faire soigner sans avancer la part des frais remboursés.. Le bluetooth, une technologie “sensible” Lorsque vous projetez d’acheter des GSM, méfiez-vous des arguments qui vantent l’existence d’une option bluetooth. Vous risquez en effet d’avoir une désagréable surprise: cette technologie n’est pas autorisée au Maroc pour des raisons sécuritaires. Explications: le bluetooth est un moyen de transmission par le biais des fréquences radio. Son avantage c’est qu’il permet de pallier le problème de l’infrarouge en permettant à l’usager d’interconnecter deux équipements simplement en les gardant à proximité, à condition que les deux appareils disposent de puces bluetooth. La technologie semble d’autant plus nécessaire qu’aujourd´hui micro-ordinateurs, téléphones portables, agendas électroniques, imprimantes, peuvent communiquer entre eux. Bluetooth fonctionne sur la bande fréquence 2,45 GHZ. Or c’est là où réside le problème, cette fréquence est libre de droit dans certains pays mais est parfois réservée à l’armée pour sa communication! . L’Allemagne investit dans les énergies renouvelablesLe gouvernement allemand appuiera l’Office national d’électricité (ONE) dans le financement de deux parcs éoliens. A ce titre, la Banque publique allemande pour le développement mènera des négociations avec l’Office pour le financement de l’un des deux projets situé à 15 kilomètres d’Essaouira. La contribution allemande d’un montant de 50 millions d’euros permettra au parc éolien de produire une moyenne de 200 GWH d’énergie électrique par an.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc