×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1780 Le 01/06/2004 | Partager

    . Grèves : Après les aéroports, les portsLe Syndicat national des cadres supérieurs de l'Office d'exploitation des ports a décidé d'observer, aujourd’hui mardi, une grève nationale préventive. Le Syndicat souligne que les bateaux de transport des voyageurs dans les ports de Nador, El Hoceïma, Tanger et Agadir ne seront pas concernés par cette grève. Ce mouvement intervient selon les responsables, suite «aux tergiversations du ministère des Finances et de la Privatisation«. Les intéressés réitèrent l'attachement de ces cadres à l'augmentation des salaires selon les échelles administratives.. Ces Marocains qui investissent à l’étrangerLes investissements réalisés par les exportateurs à l’étranger au cours des 5 dernières années ont atteint 3 milliards de DH, soit une dépense moyenne de 600 millions de DH par an.Selon l’Office des Changes, ces investissements portent sur l’ouverture de bureaux de représentation, de succursales et de filiales et même des prises de participations dans le capital de sociétés étrangères.. Les chiffres de l’Energie La consommation nationale d'énergie a enregistré une hausse de 4% au titre de l'année 2003, passant de 10,5 millions de TEP en 2002 à 10,9 millions de TEP en 2003, a indiqué la Fédération de l'énergie dans son dernier bulletin trimestriel d'information. Le taux de dépendance énergétique a reculé pour atteindre 95,6% contre 96,9% en 2002. La part des produits pétroliers dans cette consommation a enregistré aussi une légère baisse, passant ainsi à 60,95%, explique le document. En valeur, la facture énergétique nette s'est établie à près de 19,6 milliards de DH. La part des importations s'est chiffrée à 1.438 Gwh, soit une hausse de 3%, dont l'essentiel provient de l'Espagne. La consommation des produits pétroliers a connu une hausse de 3,7%, soit 6.681 millions de tonnes. Quant aux importations de pétrole brut, elles ont atteint 4,7 millions de tonnes métriques pour une valeur de 937 millions de dollars. La facture globale s'est chiffrée à 1,937 milliard de dollars et comprend principalement outre le pétrole brut, les importations d'un peu plus d'un million de tonnes de gaz butane et de près de 1,6 million de tonne de gasoil. Le Maroc, rappelle-t-on, a exporté 522.173 tonnes de Naphta, près de 300.000 tonnes de Fuel oil, ce qui est de nature à alléger la facture énergétique de 182 millions de dollars.. OCP: La sécurité avant toutL'Office chérifien des phosphates (OCP) a confirmé son engagement à poursuivre et à développer les mesures de sécurité dans les sites de production, selon les principes les plus récents retenus par l'Association internationale de l'industrie des engrais (IFA). A cet effet, un protocole d'accord a été signé, le 24 mai dernier à Marrakech, entre les directeurs généraux de l'OCP et de l'IFA respectivement Mourad Chrif et Luc Maene, à l'occasion de l'organisation de la conférence internationale de l'IFA. Ce rendez-vous rassemble chaque année les dirigeants des entreprises productrices de phosphates et d'engrais du monde entier. Rappelons que l'Office, qui figure parmi les premiers membres de l'IFA, a adhéré depuis plusieurs années au programme «responsible care« et a mis en place un système de management global et intégré «santé-sécurité-environnement«. . Le CNCE se réunit ce jeudiLe Conseil national du commerce extérieur tiendra sa dixième session ordinaire le jeudi 3 juin au siège de l’OCP. A l’ordre du jour, les travaux du Conseil et des discussions sur la zone de libre-échange avec les Etats-unis.. Maroc/Catalogne: Signature de trois accords Le Maroc et la Catalogne ont signé trois accords portant respectivement sur la création de la Fondation Catalogne-Maroc, la coopération entre l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord et le Consortium de promotion commerciale de Catalogne «COPCA'', ainsi que sur la coopération entre la Chambre de Commerce de Barcelone et le groupe Banque Centrale Populaire. Ces accords ont été signés à l'occasion de la visite officielle au Maroc du président du gouvernement régional de Catalogne, Pasqual Maragall. . Un nouveau guide pour les investisseursL’Office des changes s’apprête à diffuser un nouveau guide dédié aux investisseurs étrangers. Celui-ci vient compléter la gamme constituée des guides pour l’exportateur et les MRE.. La SFI dans le capital d’une banque tunisienneLa Société financière internationale, la filiale du groupe de la Banque mondiale chargée de la promotion du secteur privé, a accordé un prêt subordonné de 50 millions de dollars à la Banque internationale arabe de Tunisie. Ce prêt sera structuré sous forme de capital de catégorie II, le premier financement du genre en Tunisie. Il représente le premier investissement de la SFI dans le pays depuis 1998. Objectif de l’opération : soutenir une institution financière active dans des marchés émergents et contribuer à introduire les meilleures pratiques internationales dans le domaine de la banque de détail et de la gestion de risques. . Les experts-comptables et les nouvelles missionsWilliam Nahum, président du Conseil supérieur de l’Ordre des experts- comptables français est attendu le 18 juin à Casablanca. A l’invitation de son homologue marocain, Tijani Zahiri, président de l’Ordre des experts-comptables, Nahum animera un séminaire sur la stratégie de développement des cabinets d’expertise comptable. Pour la profession marocaine et malgré le monopole qui lui est conférée sur l’audit légal, trouver de nouvelles missions est une question vitale, compte tenu de la polarisation des mandats de commissariat aux comptes sur une poignée de structures. Sur le reste des prestations (tenue des comptes, conseil fiscal et juridique), la bataille est rude avec les fiduciaires et depuis quelque temps, les cabinets d’avocat qui se sont spécialisés dans la fiscalité.. Visite d'une délégation d'hommes d'affaires italiensUne importante délégation d'hommes d'affaires italiens est arrivée à Casablanca. Au total, ce sont quelque 25 investisseurs, exportateurs et autres industriels qui sont venus prospecter le marché et identifier des opportunités de partenariat et de joint-ventures au Maroc. Parallèlement, des rencontres avec leurs homologues marocains ainsi qu'une exposition d'articles italiens seront organisées du 4 au 6 juin à Casablanca.. Cosumar: Stratégie de développementPour assurer sa croissance, Cosumar poursuit sa stratégie de développement en investissant dans des projets à haute valeur ajoutée. Pour 2004, les principaux projets portent sur l'extension de la capacité de traitement des sucreries. Ce qui devra assurer une meilleure compétitivité sur le long terme. La poursuite des investissements de modernisation et de mise à niveau des installations de raffinage devra à son tour contribuer à la consolidation des résultats. Par ailleurs, Cosumar compte lancer un projet de construction d'une plate-forme de logistique pour une meilleure couverture nationale, l'optimisation des coûts de distribution et l'amélioration du service. . Tanger: Session du CAFRADLe Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (CAFRAD) tient les 14 et 15 juin à Tanger, la 42e session de son conseil d'administration et de son comité exécutif. La cession sera consacrée entre autres à l'adoption du rapport de la 41e session du Conseil d'administration et des rapports d'activités du directeur général, du commissaire aux comptes de la période juillet 2002-juin 2003. L'examen des budgets 2003 et 2004 et la nomination des nouveaux membres du comité exécutif figurent également à l'ordre du jour de cette session.. Casablanca: Un anthropologue à la DRH de la mairieLe maire de Casablanca a nommé récemment Mostafa Moussaid à la tête de la direction des ressources humaines. Celle-ci est composée de 3 divisions: développement des ressources humaines, affaires administratives et affaires sociales. Deux autres services sont rattachés au chef de la direction, en l'occurrence la communication interne et le service «Tableaux de bord«. A noter que Moussaid est âgé de 43 ans. Il est docteur en anthropologie. . Recherche scientifique: Marwan, nouvelle versionLe ministère chargé de la recherche scientifique (MCRS) et Maroc Telecom ont signé, lundi à Rabat, une convention portant sur la mise en service et l'exploitation du système informatique Marwan II. Cette convention a été signée par Omar Fassi Fihri, ministre délégué chargé de la recherche scientifique et Abdeslam Ahizoune, président du conseil d'administration de Maroc Telecom. Elle s'inscrit dans le cadre de la généralisation de l'utilisation des nouvelles technologies de l'information et de communication (NTIC) dans le domaine de la recherche scientifique et concerne l'exploitation d'une nouvelle version du réseau informatique à haut débit universitaire et de recherche scientifique (Marwan). Cette nouvelle connexion de 34 Megabits par seconde permettra d'établir une liaison intranet entre les universités marocaines et les différents établissements de formation marocains, d'une part, et de relier ces institutions aux différents réseaux internationaux de la recherche scientifique comme le groupe français «Géant«, d'autre part.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc