×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    De bonnes sources

    Les scoops du jour

    Par L'Economiste | Edition N°:1715 Le 01/03/2004 | Partager

    . Message royal pour la francophonieSM le Roi Mohammed VI a adressé un message aux participants à la première réunion du Comité de suivi de la conférence des Organisations francophones chargées des Droits de l'homme, dont les travaux se sont déroulés le week-end dernier à Marrakech. Dans son message, le Souverain a rappelé toutes les actions que le Royaume a entrepris pour asseoir l'Etat de droit et la préservation des droits de l'homme. Il a cité dans ce contexte, l'instance «d'Equité et de Réconciliation» ou encore «Diwan Al Madalim». A noter que le ministre des Droits de l'homme, Mohamed Aujjar, a été nommée à l'issue des travaux, premier président du Comité de suivi des structures gouvernementales des droits de l'homme dans l'espace francophone. . Droit commercial: Ce que modifiera le libre-échangeL'Usaid (agence américaine pour le développement) et le ministère de la Justice ont procédé, vendredi dernier, à l'initiative du Financial Markets International (FMI), au lancement d'une série de séminaires sur les questions de droit commercial international. Il s'agira de réfléchir sur la mise en œuvre des échanges commerciaux dans la perspective de la conclusion de l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis. L'objectif est de créer un environnement bénéfique au développement des entreprises et du marché de la consommation. Il est principalement question de la loi sur la concurrence et celle sur la protection de la propriété intellectuelle.. Abbad Andaloussi quitte WafabankAu terme de trente-trois années au service de Wafabank, M'Hammed Abbad Andaloussi a, pour des raisons de santé, émis le souhait d'être libéré de ses fonctions. Andaloussi s'est particulièrement distingué, durant toute sa carrière à Wafabank, par sa forte implication et sa contribution au développement de l'établissement. Son expérience lui a valu la reconnaissance de ses pairs et l'estime de tous ceux qui ont eu le plaisir de travailler à ses côtés. Andaloussi, qui a également oeuvré de manière active dans le domaine associatif pour des causes sociales, a accepté d'assurer la présidence de la nouvelle fondation qui regroupera la fondation Actua de la Banque Commerciale du Maroc et la fondation Wafabank.. Marrakech: Les hôteliers rappelés à l'ordre sur les tarifsAutorités locales et instances régionales ont rappelé à l'ordre les hôteliers des 5 étoiles qui bradent les prix actuellement, lors d'une réunion tenue dans les locaux de la délégation du Tourisme. Des établissements classés haut de gamme seraient vendus à des TO spécialisés dans les séjours à bas prix. Ainsi, des 5 étoiles sont commercialisés au prix de 4 étoiles et même plus bas. Des responsables hôteliers auraient argumenté ce dumping par les conditions draconiennes imposées par les TO. Rappelons que les packages actuels pour des séjours à Marrakech sont affichés à 350 euros pour 7 jours y compris l'aérien dans les brochures espagnoles ou encore françaises. «Ce dumping risque de mener la destination vers un produit bas de gamme, à l'instar d'autres villes au Maroc qui ont connu le même sort», estiment les professionnels.. La route Maroc-Mauritanie livrée dans les délaisLa réalisation de la route reliant le Maroc à la Mauritanie s'effectuera conformément au calendrier fixé, a affirmé à Nouakchott Ibrahim Mahlab, président du Conseil d'administration de l'entreprise «Al Moukawiloun Al Arab» (Arab Contractors), qui participe à la mise en oeuvre du projet. Les travaux sur les chantiers ouverts le long de cette route sont réalisés à hauteur de 70% et se font conformément aux normes internationales, a-t-il dit. L'enveloppe allouée à ce projet est de 24 millions de dollars.. Rothenberg appuie le Maroc pour 2010 L'ancien président de la Fédération américaine de football, Alan Rothenberg, a déclaré qu'il appuyait la candidature du Maroc à l'organisation de la Coupe du monde de football 2010 parce que le Royaume est un pays «tolérant, stable et en pleine démocratisation», autant d'attributs que la Fédération internationale de football «doit être fière d'exhiber».. 16 mai: Confrontation Bouârfa/Rabaâ cette semaineUne dernière confrontation aura lieu devant le juge d'instruction de la Cour d'appel de Rabat cette semaine entre Mouhssine Bouârfa et Abdelouahed Rabaâ avant que le dossier n'atterrisse devant le parquet. L'objectif est de préciser le lien entre les deux personnes. Abdelouahed Rabaâ a été condamné à perpétuité en septembre dernier par la Cour d'appel de Rabat. Il s'agit aussi de s'assurer des chefs d'accusation retenus contre Mouhssine Bouârfa et ses 17 complices, y compris ses deux sœurs Fatima et Bouchra: formation de bandes armées visant à commettre des attentats dans les villes de Fès et Meknès, falsification et incitation à la haine de toutes les institutions publiques. A noter que l'opération d'arrestation de Bouârfa, qui a eu lieu dernièrement, a fait deux victimes au rang des forces de l'ordre à Meknès: un policier et un gendarme tués.. L'Esith organise “Créa 2004”Et de quatre. L'Ecole supérieure des industries du textile et de l'habillement (ESITH) organise la quatrième édition de son défilé annuel “Créa 2004”, le 4 mars au sein de ses locaux. C'est l'occasion pour les élèves de faire montre de leur créativité à travers des créations inspirées cette année, de la belle époque, des sixties, seventies et eighties.. Hausse de l'euro, quels impacts sur le Maroc?La DPEG (direction de la politique économique et générale) vient de publier dans sa revue «Impacts», du mois de février, une étude sur les conséquences de la hausse de l'euro sur l'économie marocaine. L'étude conclue que l'impact du choc de change est relativement maîtrisable, à condition de mener des politiques économiques proactives. . PrécisionDans notre dossier «Exporter aux USA» paru dans l'édition du vendredi 27 février 2004, N° 1714, nous avons omis de citer le CMPE (Centre marocain de promotion des exportations) parmi nos sources (sur les opportunités et les habitudes d'achat aux Etats-Unis). Nous nous en excusons auprès du CMPE et de nos lecteurs.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc