×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    De bonnes sources

    Les scoops de la semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:49 Le 15/10/1992 | Partager

    Tourisme: remise au net

    M. Hassan Abouyoub, Ministre du Commerce et des Investissements Extérieurs et du Tourisme, promet une remise au net dans l'affaire du marché attribué à Publicis et des protestations des quatre agences non retenues, à savoir DDB Needham, Euro-RSCG, Grey et BCRC. Le Ministre indique que le marché a été octroyé dans "des conditions normales" et rappelle que "la Commission a une fonction consultative". Par contre, il se montre, comme M. André Azoulay, profondément blessé et irrité par les insinuations surgies autour de cette affaire. MM. Azoulay et Abouyoub annoncent que le 24 Octobre, lors d'un séminaire organisé à Casablanca par le Ministère du Tourisme, il sera démontré que les "quatre agences évincées ont été induites en erreur".

    Les réserves de changes au plus haut

    Les réserves de changes se montaient à la fin Septembre à 3,7 milliards de Dollars. Elles représentent 5 mois d'importations, ce qui constitue un nouveau record. Techniquement, la poursuite de la hausse des réserves de changes n'est pas attribuée au comportement du taux de couverture. Pour l'instant, les observateurs se refusent à d'autres précisions.

    Le Trésor débloque 20% du reliquat des impayés sur l'Irak

    Lors d'une réunion entre le Ministre des Finances et l'ASMEX, M. Berrada a annoncé que ses services allaient débloquer 20% supplémentaires du reliquat encore dû aux entreprises ayant été victimes des impayés irakiens, l'année dernière. Le montant du reliquat est de 8,5 millions de Dollars. La décision de déblocage porte donc à 50% le montant des factures réglées sur les factures dues.

    Message de la CEE

    M. Urbain, Ministre belge du Commerce Extérieur et des Affaires Européennes, a apporté une indication jugée "rassurante" sur le 2ème report de la visite de M. Delors. M. Urbain a indiqué que "la fixation des dates des sommets est une prérogative de la Présidence du Conseil", soit en ce moment la Grande-Bretagne, et qu'il n'appartient pas au "président de la Commission d'y changer quoi que ce soit". Cette déclaration a visiblement été bien accueillie par la CGEM et par M. Abouyoub, lors du déjeuner auquel la Confédération avait convié les deux Ministres.

    Microsoft envisage de s'installer au Maroc

    Microsoft, le géant mondial du logiciel, envisage de s'installer au Maroc en coordination avec Distrisoft, qui est son représentant dans le Royaume. Le montage technique et financier n'est pas encore arrêté. La décision de Microsoft est motivée par les opportunités développées sur le marché, par Distrisoft, estime-t-on de bonne source.

    Prix de référence démantelés

    Les systèmes de prix de référence sur lesquels s'appuient le calcul des droits d'entrée au Maroc devront être démantelés d'ici la fin de 1993. Ces mécanismes, selon les observations de la Banque Mondiale, se sont subrepticement substitués aux listes B et C. Ils constituent des biais jugés graves dans l'allocation optimale des ressources. Selon la même échéance, les taux maximaux de droit de douane devront être abaissés de 40 à 35%.

    La pin up en voiture de sport rouge arrive...

    La Fédération des Sociétés d'Assurances et de Réassurances disposera d'ici le mois prochain d'une base de données sur les marchés automobiles. Le travail a été confié à la société Exigences, qui se spécialise dans le domaine de l'informatique pour les banques et l'assurance.

    La base de données devra pouvoir répondre aux requêtes multicritères et non figées. En particulier, elle devra pouvoir répondre aux interrogations plus pointues que celles actuellement utilisées pour fixer les tarifs administrés. Lorsqu'en Europe de tels systèmes d'observation de la sinistralité avaient été créés, ils avaient été popularisés avec l'expression "la pin up en voiture de sport rouge", une catégorie d'assurés supposée provoquer davantage d'accidents que les autres...

    Réglementation et déontologie publicitaire

    La réglementation et la déontologie de la pratique publicitaire seront au centre d'une réunion de CIPP, Comité Inter-Professionnel de la Publicité, qui se tiendra ce Jeudi 15 Octobre à Casablanca. Il s'agit d'une réunion exploratoire à laquelle prendront part les trois partenaires de l'activité publicitaire: annonceurs, agences et supports. Les trois partenaires sont actuellement confrontés à un vide juridique.

    Recensement des problèmes sur les retraites françaises

    La Chambre Française de Commerce et d'Industrie au Maroc a entrepris de recenser les problèmes particuliers qui se posent aux adhérents des régimes français, cotisant volontaires à partir du Maroc.

    La CFCIM a reçu 200 réponses et en attend 400 à 500 au total, toutes expliquant des cas individuels. Un des responsables des Caisses de retraite, Mme Ramon, viendra avec une équipe pour discuter des problèmes, dossier et historique à l'appui. Les personnes ou les entreprises qui le souhaitent pourront être reçues individuellement.

    SMDC, la "bonne solution" à la fin Octobre

    De source informée, on indique que l'on s'achemine vers une solution qui répondra aux souhaits des autorités monétaires, dans le dossier de la SMDC.

    La proposition définitive doit être faite aux autorités monétaires avant la fin de ce mois. Cette solution est la recapitalisation par les anciens actionnaires, qui restent donc, et par le nouveau pressenti, l'ONA.

    Par ailleurs, dans une déclaration à L'Economiste, M. Abdelaziz Alami, Président de la BCM, dément formellement l'existence d'un projet de fusion ou d'absorption de la SMDC par la BCM.

    Projets chez la RAM

    La compagnie Royal Air Maroc a acquis un simulateur de vol B 737 400-500, pour un montant de 120 millions de DH. La compagnie construit un bâtiment pour le centre d'instruction des pilotes pour une valeur de 40 millions de DH et étudie un projet de hangar pour l'entretien des gros porteurs. Ce projet est évalué à 400 millions de DH.

    Patrons musulmans et patrons chrétiens

    L'Union Internationale du Patronat Chrétien, dont le président est M. Michel Albert des AGF, et la BCM organisent pour les 29, 30 et 31 Octobre à Marrakech, un symposium.

    Il s'agit de réunir des patrons musulmans et des patrons chrétiens et de leur proposer des thèmes d'études autour de la déontologie en matière de décisions économiques.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc